CRUCIFIED BARBARA - The Midnight Chase

Chronique

Pochette de l'album The Midnight Chase par Crucified Barbara
  1. The Crucifier
  2. Shut Your Mouth
  3. Into The Fire
  4. Rules and Bones
  5. Everything We Need
  6. If I Hide
  7. Rock Me Like The Devil
  8. Kid From The Upperclass
  9. The Midnight Chase
  10. Count Me In
  11. Rise And Shine

Site(s) du groupe :

MySpace de Crucified Barbara Site web de Crucified Barbara
Par Mindkiller

Publié le 05/10/2012

Télécharger légalement

En 2005 sortait un petit bijou du renouveau hard rock. Loin des mièvreries FM, quatre nanas sexy en diable et bougrement efficaces nous sortaitent un album qui sonnait comme une devise pour elle : In Distorsion We Trust. Un album aux riffs rock'n'roll et aux guitares sonnant lourdement donnant aux nostalgique la larme d'un The Runaways ou mieux encore, d'un Girlschool. Ces quatre sublimes créatures s'affichaient comme les dignes filles spirituelles d'un certain Lemmy et sa bande de lurons de Motörhead ! L'album suivant par contre sonnait plus dans la mouvance d'une période. On oublie les riffs électriques. Accords lourds et un son résolument plus metal faisait des filles un groupe ayant le cul entre deux chaises : hard rock ou metal ? Ce Midnight Chase nous donne la réponse.

Cependant, il aura fallu trois ans pour l'avoir cette réponse. Tout d'abord il y a un single, Into The Fire, qui ravit les fans. Ce troisième album ne sera pas aussi sombre et aussi direct que 'Til Death Do Us Party. Comme on peut l'entendre, le titre sonne festif et surtout pourrait être une reprise d'un Motörhead. On entend aussi que Mia s'est bien abimée la voix. Plus éraillée, plus rauque mais aussi plus prenante. Grand bien lui fasse du coup. Cependant le single sonne un peu trop conventionnel et le clip n'aide pas du tout... On pourrait croire à un clip de punk prépubère (les premiers Sum 41). Titre qui rassure, mais qui ne convainc pas totalement. Puis vient l'album. Et dès le premier titre on est rassuré. Bon ok, ça sonne Motörhead à s'y méprendre dès l'introduction, mais les nanas ne se sont jamais cachées de cette influence. La voix que l'on entendait est aussi la voix totalement usée (déjà ?!) de Mia, mais du coup, elle gagne en profondeur et fait moins hard rock de jouvencelles (même si elles donnaient déjà des baffes à pas mal de monde). Les guitares sont plus aérées et donnent ce coup-ci dans le hard rock du In Distorsion We Trust. Ouf ! Voilà un album plus digeste, ce qui n'est pas un mal. Les soli sont aussi moins "débutants" que sur ce même album. Un bon début donc. Et puis les titres s’enchaînent et on se prend à hocher de la tête, à taper du pied, à boire des bières sans ménagement. Jusqu'au titre qui fait vraiment mouche. Car la force de ces nanas est de sortir sur chaque album un titre, qui sans être un single, est un hit en puissance. Ce titre n'est autre que If I Hide qui commence comme un tube usé jusqu'à la corde par les hard rockers des 90's. Mais pourquoi changer une recette qui marche quand celle-ci n'est plus aussi souvent utilisée qu'entre 1987 et 1992 ? Et puis, c'est efficace, aéré et surtout, les parties surprennent. Du couplet rock'n'roll, on tombe sur un refrain plus pesant laissant les choeurs donner toute la puissance qu'il faut au titre. Et puis cette fausse fin avec cette reprise par un break de batterie de Nicky Wicked simple mais toujours aussi accrocheur... Seul bémol sur cette galette le très (trop) pop Count Me In faisant penser à du The Corrs... pas très rock'n'roll pour le coup, surtout que la ballade, bien que jolie tout plein, fait complètement tâche dans le diaporama laissé par nos trois blondes et notre brune de suédoise !

La production quant à elle est très bonne. Il faut dire que les filles ont gagné en notoriété, du coup le budget alloué par Bad Reputation / GMR est plus conséquent et donc elles peuvent se faire plaisir. Dédoublement voire plus des lignes de guitares, choeurs très bien mixés et surtout un bon mix faisant entendre absolument tous les instruments et usant d'effets juste ce qu'il faut. Cependant, un manque de réel mastering fait que l'album perd en punch comme sur Kid From The Upperclass... Dommage, car ça aurait pu être bien intéressant. Alors certes, le mix n'est pas celui d'un débutant, du coup il sait faire outre ce manque, mais il faudrait que les filles et le label investisse un peu plus à ce niveau, car il pourrait en ressortir un gros plus au niveau pêche pour l'album.

Au final, les filles retournent à leurs premiers amours, et c'est loin d'être un mal. The Midnight Chase retrouve le rock qu'on aime à entendre de nos suédoises et comporte certes moins de hits que le désormais classique In Distorsion We Trust, mais fait oublier son prédecesseur qui, sans être mauvais, n'était pas à la hauteur de ce que l'on pouvait attendre d'elles. Pour les fans de Motörhead, Girlschool et The Runaways !

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports