CULT OF LUNA - Somewhere Along the Highway

Chronique

Pochette de l'album Somewhere Along the Highway par Cult Of Luna
  1. Marching to the heartbeats
  2. Finland
  3. Back to the Chapel Town
  4. And With her Came the Birds
  5. Thirtyfour
  6. Dim
  7. Dark City Dead Man

Site(s) du groupe :

Site web de Cult Of Luna
Style : voir chronique
Par Bloody

Publié le 17/05/2006

 

Post Rock-Hardcore Athmospherique.

Voilà bien une chronique que je redoutai de faire. Par peur d’être passé à côté de quelque chose, ou de ne pas avoir tout compris à la musique du groupe. En effet, pour être tout à fait honnête, et pour rompre tout suspens, disons que je me suis souvent ennuyé à l’écoute de ce disque.

On le sait Cult of Luna a depuis deux albums, considérablement allégé sa musique en la mélangeant au post rock des Sigur Ros et autre Mogwai. Cet album poursuit dans cette voie, et après une intro très « chant des baleines » dans l’âme, on part sur un « Finland » aux arrangements sublimes : Guitares acoustiques qui s’entrecroisent, boucles electro soft , batterie variée… Tout y passe pour vous faire oublier que ce morceau n’est en fait composé que d’un et unique riff de guitare (si si écoutez bien même les guitares acoustiques font pareilles !). Le groupe parvenant et c’est indéniable, à donner ainsi un côté à la fois hypnotique et lancinant dans leur musique. Il est clair que les musiciens de Cult Of Luna sont très doués, plein d’idées, et disposent d’un jeu tout en subtilité. Il est également vrai que, malgré le côté répétitif voulu, il se passe toujours quelque chose et cela même à des détails infimes ce qui fait passer ce disque comme une belle pièce de dentelle. Les parties heavy sont réparties à dose homéopathique, mais prodigieusement bien emmenées par de redoutables montées en puissance.

Oui mais voilà, on a vraiment l’impression parfois que le serpent se mord un peu la queue. Ce disque reste mono-émotionnel, et l’impression d’écouter le même morceau qui tourne en rond pendant une heure, a quelque chose d’assez désagréable. La plupart des morceaux n’avancent pas et reste de longues minutes sur les mêmes structures. Les interventions du chanteur par exemple sont anecdotiques et répétitives. De sa part on notera surtout la bonne utilisation d’une voix grave un peu lymphatique, mais qui apporte une atmosphère de léger malaise pas désagréable.

Vous l’aurez remarqué j’ai beaucoup de mal, malgré un certain nombre d’écoute à me faire un avis sur ce disque. Il est clair que ceux qui aiment les ambiances les plus calmes, et les plus atmosphériques y trouverons très certainement leur bonheur. Il n’empêche que j’ai aussi du mal à me défaire de l’impression que ce disque est rempli d’une grande prétention inutile.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports