CYNIC - Focus

Chronique

Pochette de l'album Focus par Cynic
  1. "Veil of Maya" – 5:21
  2. "Celestial Voyage" – 3:37
  3. "The Eagle Nature" – 3:28
  4. "Sentiment" – 4:24
  5. "I'm But a Wave To..." – 5:28
  6. "Uroboric Forms" – 3:30
  7. "Textures" – 4:40
  8. "How Could I" – 5:28
  9. "Veil of Maya (2004 Remix)" – 5:22
  10. "I'm But a Wave To... (2004 Remix)" – 5:21
  11. "How Could I (2004 Remix)" – 6:20
  12. Portal: "Cosmos" – 4:21
  13. Portal: "The Circle's Gone" – 5:20
  14. Portal: "Endless Endeavors" – 9:5
Style : voir chronique
Par Colas*

Publié le 28/02/2010

 

Genre : (Death) métal progressif

Bon ok je l’affirme tout de suite, Focus de Cynic n’est pas un album tout récent puisqu’il est sorti en 1993. Pourtant cet album mérite vraiment sa chronique sur le site, c’est LE précurseur du Progressive Death Metal ! De plus ce groupe est formé d’ancien membre du légendaire groupe Death, une fois que tout cela est dit, il est évident que nous avons à faire à un album monstrueux, dont les éloges serons nombreuses.

Pourquoi est-ce le précurseur du Death Prog ? Nous sommes en 1993, et déjà Cynic s’emploie à utiliser de nouvelles sonorités, avec le chant clair sous vocodeur (vous savez, ces voix robotiques ?), une basse mise en avant, chose plutôt rare dans le métal avant cette époque si on enlève Sadus. Le degré technique de tous les instruments est la marque de fabrique du groupe, tout en réalisant des groove imparables et des petites touches de légèreté grâce aux registres variés de la formation et à l'utilisation de synthétiseurs. Tous ces éléments (vocodeur, technique de tous les musiciens utilisée avec parcimonie, lourdeur et beauté…) sont utilisés par l’actuelle génération de Death Prog, soit une douzaine d’année après la sortie de cet album !

Tout ce qui fait cet album, je viens de le cité, l’album contient huit titres terriblement efficaces et accrocheurs, ou les growls à l’ancienne se mélangent aux éléments novateurs, les contrastes sont partout sur l’album et extrêmement bien agencés. Certains titres se veulent plus progressifs encore que d’autres (Textures, How Could I…) et d‘autre plus Death, bien qu‘il n‘y ai pas tant d‘éléments clichés (Uroboric Forms, Veil of Maya). Seul défaut, la durée. Avec une telle qualité, on en voudrait plus que ça (40 minutes environ). Ensuite le son est très particulier à l‘ancienne, très compact, massif, mais cela n’est pas un défaut, moi qui ne suit pas fan de la production old school, je trouve qu’ici cela confère un grain particulier et agréable. Les paroles sont difficilement compréhensibles, les métaphores sont omniprésentes.

L’album a été réédité en 2004, avec la version remasterisée de trois titres et trois nouveaux titres d’un genre encore différent. Pour les titres remasterisés c’est un peu du gadget on va dire, mais les nouveaux titres sont surprenants, les growls ne sont plus, place à l’atmosphérique, avec un chant féminin croisé à la douce voix de Paul Masvidal (sans vocodeur cette fois). Ce n’est plus Death du tout, limite métal voire pas du tout, personnellement je ne suis pas fan de chant féminin mais la c’est tout simplement incroyable, ce sont mes trois titres préférés sur l’album ! Mais mon avis n’est pas le votre ! Ca vaut le coup d’être entendu, mais le violent dans l’âme n’y verra pas d’intérêt, le progressiste lui pourra y trouver son compte !

Un très bon album, une réédition magnifique, beaucoup de choses à écouter et à admirer, non je n’en rajoute pas, écoutez et vous saurez que cette chronique ne mens pas ! A noter qu’il y’a trois versions de How Could I… L’originale, la remasterisée et une sans paroles à la fin de Endless Endeavors. Pour tous ceux qui voient dans la réédition de l’album une stratégie commerciale je ne peux pas trop dire, mais les trois nouveaux titres valent le coup et l’album d’origine également, puis ici nous ne jugeons que la musique.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports