DARKSPACE - I

Chronique

Pochette de l'album I par Darkspace
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7

Site(s) du groupe :

MySpace de Darkspace Site web de Darkspace
Par Dzo

Publié le 11/07/2011

Télécharger légalement

La scène suisse était déjà connue grâce à Celtic Frost, groupe culte avant-gardiste qui a influencé bon nombre de groupes. Darkspace, avec son style décalé, dérangeant ainsi que son potentiel à nous transporter, risque de rejoindre cette légende. Impossible de comparer ce groupe à un autre, Darkspace est vraiment unique. Venant de Berne, ils nous livrent un black psychédélique spatiale inédit et remarquable.

Pour commencer, parlons de l’artwork de l’album. Il y a simplement le logo du groupe, sur un fond totalement noir. Dans un cadre rectangulaire, une suite de planètes qui semblent se suivre. Cet esprit insondable et minimaliste reflète parfaitement cet opus, qui dès les premiers instants d’écoute, nous plonge irrémédiablement dans les abymes de l'espace.

D’un premier abord qui peut paraître désordonné voir brouillon dans ses compositions (qui se nomment simplement 1.1 à 1.7), tout cet univers qu'a su crée le groupe est enfaite très travaillé et réfléchi. L’écoute demande beaucoup d’attention pour se plonger dans l’univers de Darkspace. Les sept chansons sont toutes assez longues, entre 8 et 13 minutes.

Une fois plongé dans cette galaxie parallèle, lorsque notre oreille s'est habituée à cette ambiance apocalyptique rythmée par ces guitares saturées à l'extrême, on peut se rendre compte du réel talent de génie de ce trio.

Les hurlements, poussés par les trois acolytes, font froid dans le dos. Ne cherchez pas de paroles, il n’y en a pas ; juste des cris qui semblent venir d’un autre monde, destinés à vous glacer le sang.

Sur 1.2, entre deux passages lourds, lorsque la pression redescend pour un court moment, on entend des répliques en fond, mais dur de savoir ce qui se dit vraiment. Au vu du travail fourni, une chose est sure, c’est que ça a forcément un rapport avec la thématique que la formation cultive. Rien n’est laissé au hasard.

 La violence sonore que dégage ‘I’ est absolument hallucinante, parfois même oppressante tellement ce voyage dans les galaxies obscures est prenant.

Comme la pochette le montre explicitement, tout est minimaliste, que ce soit les riffs, la boîte à rythmes volontairement inhumaine, mais bien exécutée. Les ambiances au clavier sont savamment dosées pour que cette ambiance lugubre spatiale soit bel et bien là.

Il est dur de dire sur un album aussi conceptuel quelle chanson est sa favorite. Cet opus s’écoute plutôt d’une traite.

 Ecoutez cet album dans le noir et vous verrez l'ampleur qu'il peut prendre, c'est complètement fou. Fou, c'est ce que doivent être les créateurs de cette aliénation sonore.

Toute cette combinaison d’éléments, ce son, fait de Darkspace un groupe unique en son genre, que ce soit dans sa thématique ou dans ses ambiances psychédéliques. Jamais un nom de groupe n’aura aussi bien résumé sa musique.  Cet opus est un voyage sombre envoûtant qui ne laissera personne indifférent. Une expérience unique. Un chef d’œuvre qui ravira tous les amateurs de science-fiction et d’ambiances obscures.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports