DARTH - Buttfucked by destiny

Chronique

Pochette de l'album Buttfucked by destiny par Darth
  1. Wall of ignorance
  2. Empire of the lie
  3. I should be dead
  4. Forbidden happiness
  5. Age of depression
  6. Self-exorcism
  7. Buttfucked by destiny
  8. Amok
  9. Koma

Site(s) du groupe :

Site web de Darth
Style : voir chronique
Par Darkgrinder

Publié le 04/06/2007

 

(Death core)

Le moins qu’on puisse dire c’est que le death a beaucoup évolué depuis les années 80 jusqu’à maintenant (sans doute le style qui a le plus muté en ce qui concerne le metal d’ailleurs). En témoigne cet album des allemands Darth, témoins de ce qu’était était le death anthécabriem (enregistré en 93). Agressivité tout ce qu’elle a de plus relative maintenant, riffs moyenâgeux et particulièrement bateau superbement soutenus par un chanteur monocorde en plein crise d’asthme. Les titres se suivent et se ressemblent, on s’ennuie méchamment relevant la tête seulement 3 ou 4 fois sur tout l’album, un frisson que seuls les meilleurs épisodes de Derick pourraient sinon vous. Darth fait penser à Destruction et aux vieux Napalm death en beaucoup plus plat. Un grand cd que tout le monde prendra soin d’éviter à moins d’aimer le vieux metal sans substance (il y en a).

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports