DEADLOCK - Manifesto

Chronique

Pochette de l'album Manifesto par Deadlock
  1. The Moribund Choir vs. The Trumpets of Armageddon
  2. Martyr to Science
  3. Slaughter’s Palace
  4. The Brave/Agony Applause
  5. Deathrace
  6. Fire at Will
  7. Seal Slayer
  8. Manifesto
  9. Dying Breed
  10. Altruism
  11. Temple of Love

Site(s) du groupe :

MySpace de Deadlock Site web de Deadlock
Style : voir chronique
Par DevilDiva

Publié le 09/12/2008

 

Death Metal Melodique Expérimental.

En 2007, je mettais la main sur leur album "Wolves", une excellente surprise en somme puisque je découvrais un groupe quasi inconnu distillant un Death Metal à la sauce suédoise alliant chant Death lugubre et caverneaux à souhait et chant féminin aux faux airs Pop.
Mais Deadlock a plus d'un tour dans son sac et ce n'est pas "Manifesto" qui prouvera le contraire.

Ce que je ne vous ai pas dit c'est que Deadlock aime beaucoup les mélanges de styles et ne se prive pas d'innover.
Et ça commence sur les chapeaux de roues avec une intro typée electro voir techno. Oui aux premiers abords ça surprend mais la suite est grandiose.
En samplant cette intro, Deadlock réussi à nous faire un tube humant bon le Death Metal et la pop.
Et pour enfoncer le clou, les musiciens de Deadlock sont des fous furieux, nous balançant des passages techniques à tout va.

L'expérimentation est au centre de ce disque et même s'ils prennent parfois de gros risque comme avec le titre "Deathrace" qui lorgne du coté Hardcore, puis du Prog avec un passage solo digne des plus grands guitar heroes, puis du Jazz avec un joli passage au saxophone, pour se terminer par 3 minutes de hip hop façon gangsta rap.
Je vous avoue qu'il faut une bonne ouverture d'esprit pour apprécier le morceau à sa juste valeur. C'est ça aussi le prix de l'audace.

On retrouve d'ailleurs des bribes de saxo dans le titre suivant "Fire at Will" et c'est une surprise de découvrir que cet instrument se marie à merveille avec la guitare électrique.

Oui, j'avais oublié une précision, le combo adoreee les samples et les breaks et en sèment un peu tout long des pistes. Cette "manie" est un peu le défaut principal de l'album mais elle fait aussi partie de leur marque de fabrique...

Un coup de chapeau donc à Deadlock pour son inventivité, sa fibre créatrice exacerbée et sa capacité à surprendre. "Manifesto" fera le bonheur des curieux de nouveautés fada de groupes de metal visionnaires (et avec chanteuse).
En bonus, une excellente reprise des Sisters Of Mercy "Temple Of Love".

Leur myspace en lien ci dessus.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports