DEAR SUPERSTAR - Heartless

Chronique

Pochette de l'album Heartless par Dear Superstar
  1. Brink of Destruction
  2. Brothers in Blood
  3. Live Love Lie
  4. Signposts To Bedposts
  5. Anytime Anyplace
  6. Raised Voices and Confrontations
  7. Rock Bottom
  8. Hollywood Whore
  9. Diseased and Distraught
  10. Cant Write a Love Song

Site(s) du groupe :

MySpace de Dear Superstar
Style : voir chronique
Par Gegers

Publié le 14/10/2008

 

(extrem hard rock)

Si de nos jours les raisons de se plaindre de la répétitivité et du manque d’innovation des groupes sont légion, Dear Superstar ne risque en aucun cas d’être victime de ces critiques ! En effet, le groupe mélange allègrement et avec une certaine réussite un hard rock traditionnel et très 80’s avec un modern rock tranchant aux riffs plaqués. Mais comme si cela n’était pas suffisant, Dear Superstar saupoudre le tout d’une pincée de death mélodique, influence se ressentant principalement au niveau des ponts et des refrains, sur lesquels les riffs se font plus violents et la voix du chanteur très écorchée, à la limite de la rupture.

Pour son deuxième effort, ‘Heartless’ succédant à un premier album sorti en 2006, le groupe anglais propose donc un mélange détonnant et hyper convaincant, car la qualité des compositions est vraiment au rendez-vous. Gorgé d’ambiances variées ,tantôt très 80’s à la Mötley Crüe (‘Anytime anyplace’, ‘Hollywood whore’, Diseased and distraught’), tantôt bien plus modernes, proches parfois d’un In Flames (‘Live love lie’, ‘Signposts to bedposts’), cette sauce bariolée prend parfaitement et l’on en vient à trouver bien trop courtes les petites 38 minutes que durent cet opus. Le tout s’achevant bien entendu sur la traditionnelle power ballad, ‘Can’t write a love song’, très proche de ce que pourrait produire un groupe comme Alter Bridge.

En tout état de cause, Dear Superstar est aujourd’hui un des rares groupes (voire le seul) à combiner de façon aussi convaincante des éléments issus de deux mondes bien distincts et aux frontières définies pour de bon. Et si ce groupe était à l’origine d’un nouveau genre (l’extrem-rock) ? Il mérite, en tout cas, toute notre attention. Une franche réussite !

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports