DEATH ANGEL - Killing season

Chronique

Pochette de l'album Killing season par Death Angel
  1. Lord Of Hate
  2. Sonic Beatdown
  3. Dethroned
  4. Carnival Justice
  5. Buried Alive
  6. Soulless
  7. The Noose
  8. When Worlds Collide
  9. God vs God
  10. Steal the Crown
  11. Resurrection Machine

Site(s) du groupe :

Site web de Death Angel
Style : voir chronique
Par olivier no limit

Publié le 05/03/2008

 

NOTE:18/20
( Style : thrash old school) Ca va saigner dans les chaumières… thrash ! Bêtement j’attendais les prochains Metallica et Anthrax et voilà qu’arrive Death Angel. Ils déboulent avec leur nouvel album « killing season » et on se rend vite compte que cette vieille pointure, apparentée au thrash bay area, a non seulement des choses à dire mais qu’en plus elle tient toujours la route.

 

Un gros son énergique, une production sans reproche pour déverser ce qui suit : un thrash aux multiples facettes old school. Pas mal de riffs heavy qui ressemblent à la musique de Megadeth, mais en bien plus inspirée et dynamite que ce que Mustaine fait maintenant (United abominations). Des rythmiques typiques de la bay area (Resurrection Machine), des impulsions old hardcore tant au niveau des pulsations énervées de la batterie (Carnival justice) que de certains chœurs (Resurrection machine, Steal the crown). En parlant de ces derniers, d’autre plus léchés font également penser à ceux de Megadeth (Buried Alive).

Des intro de guitares seiches toujours annonciatrices d’une grosse claque à venir (Lord of hate), des solos techniquement bons et orgasmiques qui devraient faire rappeler à Kirk Hammett qu’un jour il a joué comme cela. Une batterie qui s’excite et qui même quand elle joue lourd, est pleine de rage (en fait énorme). D’excellentes plages instrumentales et un chanteur qui pousse la voix sans problèmes (sur « Lord of hate » et « Soulless », il a même de petites intonations de timbre vocal qui font penser à James dio, mais style « kill’ em all »).

Il y a même un petit coté « stoner hard rock » pour certains riffs de « when worlds collide » et de « steal the crown ». Bref, le tout est agressif et plutôt sombre et du début à la fin, même dans les tempos calmes, la vitalité, le tonus sont au rendez-vous ! Quand les « vieux » se mettent à jouer ils ne font pas semblant.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports