DEATH ANGEL - The Dream Calls for Blood

Chronique

Pochette de l'album The Dream Calls for Blood par Death Angel
  1. Left for Dead
  2. Son of the Morning
  3. Fallen
  4. The Dream Calls for Blood
  5. Succubus
  6. Execution – Don’t Save Me
  7. Caster of Shame
  8. Detonate
  9. Empty
  10. Territorial Instinct – Bloodlust
  11. Bonustrack :Heaven and Hell (Black Sabbath Cover)
  12. DVD :The Making of the Dreams Calls for Blood in 107 minutes

Site(s) du groupe :

Site web de Death Angel
Par olivier no limit

Publié le 17/10/2013

Télécharger légalement

Depuis le revival thrash, il y a deux groupes d’anciens considérés, jadis, par certains comme des « seconds couteaux » qui ont carrément entamé une deuxieme carrière plutôt prolifique. EXODUS et DEATH ANGEL .

Suite logique de «Relentless Retribution », « The Dream Calls for Blood »en est le digne successeur.

Pour ce nouvel opus, les thrasheurs de DEATH ANGEL nous proposent au menu un brulot thrash où le heavy devient un rouleau compresseur lancé à pleine vitesse. Il y a de la musicalité, de la finesse d’exécution mais on cherche la force d’impact par le biais de morceaux qui sont plus ramassés, plus compacts, plus teigneux que ceux présent sur ««Relentless Retribution ».

Faut dire que cette galette a été pondue sur la route, qu’ils ont tourné sans cesse depuis 2010, que d’après les dires de Rob Cavestany, ils leur a fallu beaucoup de sacrifices et de combats pour revenir là où ils sont en train de s’engouffrer, et cela transparait dans leur musique. Impossible de tricher, c’est palpable, immédiat, bâti comme pour un combat.

Chacun assure à son poste : le chanteur vide ses poumons et fait des merveilles, les guitares sont au diapason : solos nombreux et véloces, riffs de tueurs et rythmiques en béton armé ; de plus leur « nouvelle » section rythmique n’est pas en reste et propulse le tout là où il faut.

Quant aux titres, on peut penser de temps à autre à des groupes comme ANNIHILATOR (Son of the Morning ,Detonate), MEGADETH (Territorial Instinct – Bloodlust ) mais ils raisonnent surtout comme…DEATH ANGEL !

Petite intro à la guitare acoustique sur "Execution – Don’t Save Me ", un morceau plutôt heavy avec un refrain qu’aurait pu chanter RONNIE JAMES DIO. "Detonate" à l’intro orgueilleuse un peu néoclassique, sans oublier des parties virevoltantes de haute tenue comme sur "Empty".

Alors diront les grincheux il y a des titres qui sont moins expérimentaux qu’avant mais bon sang cet album se prend comme un gant d’acier en pleine poire, gant à l’acier finement ciselé.

Thrash un jour! Thrash toujours !

 

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports