DEATH ANGEL - The Evil Divide

Chronique

Pochette de l'album The Evil Divide par DEATH ANGEL
  1. The Moth
  2. Cause for Alarm
  3. Lost
  4. Father of Lies
  5. Hell to Pay
  6. It Can't Be This
  7. Hatred United, United Hate
  8. Breakaway
  9. The Electric Cell
  10. Let the Pieces Fall
  11. Wasteland

Site(s) du groupe :

Site web de DEATH ANGEL
Par olivier no limit

Publié le 03/06/2016

Télécharger légalement

Parlons cash de « evil divide », dernière production du groupe DEATH ANGEL. Certainement l’album le plus thrash qu’ils aient craché depuis leur retour sur les planches en 2004. Du moins c’est mon humble avis. Les quatre autres cd, depuis la reformation de ce combo qui compte encore en son sein, deux membres fondateurs, à savoir Rob Cavestany à la guitare et Mark Osegueda au chant, les quatre autres cd, disais-je, étaient pas mal. Mix moderne, metal puissant, titres efficaces, mais souvent teintés d’autres petites influences à commencer par du heavy. Pour les avoir vu pas mal de fois sur scène c’est vrai qu’ils décalaminaient le pois chiche (comme aurait dit Zegut).

Mais là, boum ! « The Moth », « Cause for Alarm », « Father of Lies », « Hell to Pay », « The Electric Cell » , »Let the Pieces Fall » sont des purs thrash, bien balancés, énergiques et directs, avec à la fois un retour à une apparente simplicité, tout en drivant la classe que le groupe possède à l’état naturel et qui fait qu’un pont, un solo, un break ou un changement de tempos sont toujours bien négociés .En fait en disséquant la bête, on se rend compte que derrière l’agressivité directe se cache une finesse de précision et un sens du détail et de la nuance musicale. Par exemple j’adore « Father of Lies » avec son phrasé verbal sur le couplet qui me rappelle un old NUCLEAR ASSAULT croisé avec des pulsations à la EXODUS, ou bien ce » The Electric Cell » sombre et immédiat ou encore « Breakaway » très speed . Après il y a aussi « It Can't Be This » et « Hatred United », plus medium ou « United Hate” bourré d’un certain groove. Ils se payent le luxe d’également proposer « Lost » très mélodique.

Pour bien réussir un plat, il faut bien sûr de bons ingrédients mais aussi un savoir-faire, un coup de main. Là aucun problème ; pendant que Mark s’époumone et fait monter la sauce d’un cran, que le duo de guitaristes se complète et porte superbement rythmiques, rifting et solos, la paire basse/batterie, soudée et nerveuse, emporte le tout avec efficacité. Pour moi c’est la surprise car bien qu’ayant toujours aimé ce groupe, ne serait-ce que pour sa force d’impact, je trouve qu’ils viennent de prendre un virage sur les chapeaux de roues...et monter de plusieurs crans . Thrash ! Thrash ! Thrash !

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports