DEATH CONTROL - Awaiting Us All

Chronique

Pochette de l'album  Awaiting Us All par DEATH CONTROL
  1. Into 00:55
  2. The Beast 04:39
  3. Rat's Army 04:21
  4. Absurd Massacre 03:56
  5. Exhume to Perfume 04:30
  6. The Blind and the Maggots 03:46
  7. Groovy Cadaver 04:10
  8. Satisfy Your Urges 03:21
  9. Omnipresent Compagnion 04:22
  10. Cobaye 77 03:08

Site(s) du groupe :

Site web de DEATH CONTROL
Par olivier no limit

Publié le 05/07/2017

 

Le triptyque infernal : death/thrash/hardcore le tout baignant dans une sauce old school ! C’est ce que nous propose le groupe DEATH PATROL Fondé par Christophe DUFOUR ex bassiste de DISGUST, qui pour l’occasion s’est mis à la guitare rythmique. Originaire de Lille, cette formation ayant en poche un EP nommé « Death control »sorti en 2015, nous balance direct dans les gencives un premier vrai album qui a pour nom « awaiting us all ». Porté par l’aile de GREAT DANE RECORDS, cette galette envoie du bois et pas du plus tendre.

 

Parait que les musiciens aiment des gens comme CARCASS, SLAYER, DEATH, SUFFOCATION, SEPTIC FLESH, MESHUGGHA, Pourtant ce n’est pas vraiment à eux que je pense quand j’écoute leur musique. Ils me font penser dans leur passages thrashy, primaires, presque punk sur mode medium à des formations telles que ENTOMBED, voire THE RESISTANCE. Pourtant leur son n’est pas celui d’un metal Suédois (quoique), car il est plutôt étouffé mais ils ont en commun avec les groupes dont je viens de parler un je ne sais quoi de barbare, de basique et de vraiment méchant qui décalque tout sur son passage. Bon faut que je précise quelque chose, j’ai dit basique, c’est vrai que ce n’est pas d’une haute technicité, cependant ces rythmiques sont variées au sein d’un même titre, car une composition chez eux est composée d’une petite poignée de passages différents. De plus on voit, plutôt on entend, que les parties de guitares sont le fruit d’un bassiste à la six cordes.

 

Après ils jouent aussi la carte d’un death /thrash sombre, emporté, hypnotique (Cobaye 77, Absurd Massacre) qui peut passer d’un tempo mid à du blast beat nourri à la testostérone accompagné de deux /trois petites note entêtantes. Ensuite il y a cette voix vraiment hardcore qui monte leur metal en rage pure et cette autre growl qui peut être death, voire un peu grind sur les bords, à tel point que l’on croirait entendre le chanteur de NAPALM DEATH sur certains passages de «Omnipresent Compagnion », « Cobaye 77 », «The Blind and the Maggots ». Pendant que j’y suis dans les comparaisons, « Groovy Cadaver » est bourré d’un groove qui aurait bien fait plaisir à SEPULTURA et «Satisfy Your Urges » aurait pu être chanté par la bande à Mark "Barney" Greenway. Voilà, je vous aie écrit cette chronique en live, au fur et à mesure que je découvrais cet album, pour essayer de vous faire partager au maximum, l’impact que drive le death/thrash de DEATH CONTROL. Salutations. Aux dernières nouvelles leur chanteur serait parti. Avis aux amateurs.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports