DELAIN - April Rain

Chronique

Pochette de l'album April Rain par Delain
  1. April Rain
  2. Stay Forever
  3. Invidia
  4. Control the Storm
  5. On the Other Side
  6. Virtue and Vice
  7. Go Away
  8. Start Swimming
  9. Lost
  10. I'll Reach You
  11. Nothing Left

Site(s) du groupe :

Site web de Delain
Style : voir chronique
Par Lynn

Publié le 23/04/2009

 

Delain, le groupe néerlandais créé par Martijn Westerholt, ex-pianiste de Within Temptation, revient avec un deuxième opus "April Rain". Pour résumer brievement, le premier album " Lucidity" sorti en 2007 chez Roadrunner, fut la première poussée ardente du groupe car première expérience solo pour Martijn, le succès fut tel qu'ils ont continué l'aventure. Lors de ma rencontre avec Martijn en 2007, l'album n'était même pas encore sorti dans toute l'Europe. Ce fut une grande opportunité d'être signé par un grand label. A la base, le groupe reposait plutôt sur un concept de Martijn, à savoir le regroupement de plusieurs têtes dans une bande son où les voix enivrantes et les mélodies planantes nous faisaient rêver. On pouvait y retrouver Sharon Del Adel de Within Temptation, Liv Kristin de Leaves' Eyes, Marco Hietala de Nightwish, Ad Sluijter d'Epica, et quelques autres ...

Après l'attente et finalement après l'écoute d' "April Rain", il s'avère que le groupe se retrouve plus en tant qu'entité à elle seule. En effet, il ne s'agit pas ici de regrouper plusieurs têtes du metal, mais tout simplement de composer une musique propre à Delain, avec cette fois des musiciens intégrés à part entière et non pas uniquement de session. Charlotte Wessels, la chanteuse de Delain, découverte par Martijn, chante maintenant principalement seule et non plus en duo, comme ce fut le cas en majorité sur "Lucidity". La pochette de l'album le démontre bien, Charlotte est au centre, mise en valeur par la lumière.

Concernant la musique d' "April Rain", le son sonne nettement plus metal. De gros riffs sont venus se rajouter dans les compositions. Certains morceaux sont plus péchus et plus lourds en terme de son. Le côté symphonique est toujours de la partie en arrière plan, et cela est évident d'ailleurs, puisque la symphonie est un point majeur du style de Delain. On pourrait parfois même penser à Nightwish puisqu'il faut dire que certains riffs et certains "solos" y ressemblent étrangement. En parlant de Nightwish, on peut entendre à nouveau la voix puissante de Marco Hietala, qui figurait déjà sur le premier opus. "April Rain" se montre différent de son prédécesseur.

On peut remarquer toutefois une certaine banalité dans les compositions, où le shéma couplet/refrain trop répétitif est utilisé comme recette. En finalité, "April Rain" reste quand même un peu léger car les morceaux ne se démarquent pas vraiment les uns des autres. Autant le son peut être plus metallique, autant il y reste une certaine mollesse. Une petite déception quand même après l'écoute de ce nouvel opus. Ca ne fait toutefois pas d' "April Rain" un mauvais album, mais aurait pu mieux faire.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports