DEMOSYS - Murder School

Chronique

Pochette de l'album Murder School par Demosys
  1. Bloodbath
  2. Punch & shot
  3. Dead man walking
  4. Scatter the blood
  5. Fucking fiesta (where evil reappears)
  6. Fight song

Site(s) du groupe :

Site web de Demosys
Style : voir chronique
Par Ludo

Publié le 29/11/2004

 

Du gros, du lourd, du costaud ! Voila ce qui vous attend si vous-vous procurez ce maxi des français de Demosys. Z’avez plutôt intérêt à aimer les grosses grattes Thrash façon Us des 90’s ( le premier Machine Head n’est jamais très loin, qui viendrait s’en plaindre ? ), la double pédale et une bonne voix HxC qui vient agrémenter le tout. Ce Murder School nous offre donc ce petit mélange très intelligent et foutrement bien foutu de son Thrash, de rythmiques et de voix HxC, pour le plus grand bonheur des plus furieux de la fosse.

Demosys aime nous faire mal et on le sent de suite en écoutant ce cd qui se plait à nous exciter tout au long de ces 6 plages. Machine Head ( l’intro de "Dead man Walking" entre autre ) et Slayer ( le break de "Punch & shot" aurait pu être l’œuvre de K.King ) ont donc fait école pour ce qui est des harmoniques, du gros son, des riffs tranchants qui forcent littéralement au headbang. Pantera a certainement dû aussi inspirer ces jeunes gens pour certaines ambiances, bref ce premier mélange, la touche de personnalité en plus, donne une des facette de Demosys. Pour la suite, c’est la tendance HxC qui vous marquera le plus, celle-ci se faisant surtout ressentir au niveau des performances vocales du chanteur ( bhé ouais, pas celles du violoniste, c’est clair ! )... bhen une voix HxC comme j’vous disais quoi, pas Black, pas Heavy, HxC quoi ! Certains cœurs comme ceux de "Dead Man Walking" jouent également en la faveur de ce coté un petit peu Biohazard par moments.

Le titre "Fucking Fiesta" ( c’que ça me plait des noms de chanson comme ça moi !!! ) vient littéralement faire voler en éclat mes propos, le groupe ayant composé un titre de pur Death lourd et lent avec une voix gutturale de chez gutturale ( et je précise qu’il s’agit du même vocaliste ) histoire de nous montrer, à nous, misérables auditeurs ignares, qu’ils ont des couilles avec des poils autour ( même si le morceau fini de façon plus « Demosys » dirons-nous ) !

Si avec ça vous êtes pas convaincus que Demosys joue de la bonne musique, je serais tenté de devenir grossier, mais je vais me retenir...

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports