DESTRUCTION - Under Attack

Chronique

Pochette de l'album Under Attack par DESTRUCTION
  1. Under Attack
  2. Generation Nevermore
  3. Dethroned
  4. Getting Used to the Evil
  5. Pathogenic
  6. Elegant Pigs
  7. Second to None
  8. Stand Up for What You Deliver
  9. Conductor of the Void
  10. Stigmatized
  11. Bonustracks :Black Metal (ft. Alex Camargo of Krisium)
  12. Thrash Attack

Site(s) du groupe :

Site web de DESTRUCTION
Par olivier no limit

Publié le 26/05/2016

Télécharger légalement

DESTRUCTION nous envoie dans les dents leur nouveau bébé « Under Attack ».

Ce power trio, « ancêtre » du thrash teuton, a beau avoir plus de trois décennies sous le capot, il n’en demeure pas moins qu’il n’a rien perdu de sa superbe ni de son efficacité. La bande à Schmier a pris le temps pour accoucher de cette galette. Du coup on y retrouve un thrash efficace qui me fait dire, une fois de plus, que rien ne vaut la formule du « à trois on casse tout ! ». La basse virevolte, tricote, appuyant les riffs, les rythmiques rapides, les solos agiles de Mike Sifringer, pendant que le batteur Wawrzyniec « Vaaver » Dramowicz booste le tout avec la douceur d’un turbo.

Et pourtant même s’ils bourrinent à mort, que leur thrash ne changent en rien les canons du genre, qu’il est prévisible et parfois un peu répétitif, je trouve que derrière la nervosité de leur jeu, la voix de gargouille fielleuse de Schmier, se cache une certaine finesse et une précision d’exécution. Surtout qu’ils savent jouer de plusieurs cartes, entre le riff qui tue, l’atmosphère qui accroche et la nervosité sur vitaminée. Il y a quelques années, les ayant vu au Z7 (suisse), j’avais été soufflé par leur potentiel scénique, bien que n’étant pas un grand fan de ce groupe. C’est surtout Mike qui m’avait impressionné, maigre comme un clou mais puissant dans son jeu qui débitait un flux jouissif de notes thrash.

Cette galette présente de bons moments comme « Getting Used to the Evil » qui évolue entre passages heavy lourds inquiétants et instants plus aérés, « Under Attack » qui est assez long mais qui défile comme un bolide, « Second to None » au riff accrocheur. Sans oublier des morceaux comme « Generation nevermore », qui sont taillés pour la scène avec ce genre de refrain qu’on reprend en chœur comme des uppercuts. En un mot comme en deux, cet album est solide et devrait contenter les fans de toujours.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports