DISTURBED - The sickness

Chronique

Pochette de l'album The sickness par Disturbed
  1. Voices
  2. The game
  3. Stupify
  4. Down with the sickness
  5. Violence fetish
  6. Fear
  7. Num 0
  8. Want
  9. Conflict
  10. Shout 2000
  11. Droppin' plates
  12. Meaning of life
  13. Voices (live)
  14. Stupify

Site(s) du groupe :

Site web de Disturbed
Style : voir chronique
Par Murasame

Publié le 06/12/2004

 

Dès leur premier clip, Disturbed repoussent. Impossible de comprendre pourquoi, Disturbed n'a pas de charisme dans ces conditions ; aucunes raisons concrètes, réfléchies, mais une forte impression ressentie. Peut-être à cause d'un style, d'une présence particulière, de riffs tout aussi bizarres ( du moins à la première écoute ), ou encore autre chose d'imperceptible ... une malédiction ? Pas grave, ce serait dommage d'abandonner The Sickness sur ces impressions fondées uniquement sur un sentiment subjectif dans un coin de votre chambre, il faut essayer de le rentabiliser un minimum.

Voilà après un auto matraquage de "Down With The Sickness", je peux vous parlez un peu plus positivement de ce petit combo décidément bien sympathique dès que l'on a l'habitude de leur style et des "vocalises" de David Draiman. Potentiellement, chaque chanson pourrait être un single, pourtant ils ne sont pas formatées pour, l'énergie est là, de paire avec des accroches disséminées à chaque coin de riff ; chacune d'elles s'écoutent avec un plaisir certain ( "Voices", "Stupify", "Down With The Sickness", etc ... ). Comme pour un Taproot, la différence d'une piste à l'autre est minime et c'est très bien ainsi car la chimie de Disturbed fonctionne, à part la reprise "Shout(2000)" qui est presque "indigeste" pour les oreilles sensibles. Les paroles sont dans la mouvance KoRn, les plaintes et le sentiment de mal-être vont à coups sûr toucher les kids en mal d'affection ou en "conflict" avec la société ; les propos sont crédibles bien que souvent ancrés dans les clichés habituels du néo plaintif.

The Sickness est à placer dans la même catégorie que The Height Of Callousness de Spineshank et Broke de (Hed) P.E., c'est à dire un LP moyen voire mauvais aux premières écoutes puis qui se révèle de plus en plus intéressant au fur et à mesure que l'on explore ses subtilités pour devenir enfin indispensable. Sans prétention, The Sickness a séduit un bon nombre de kids et continuera sûrement à le faire un bon moment, il colle à des images populaires, à la mode, et si il y a opportunisme ( ce dont je doute ), celui-ci est bien dissimulé derrière une sauce efficace et des paroles personnelles.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports