DIVIDED MULTITUDE - Divided multitude

Chronique

Pochette de l'album Divided multitude par DIVIDED  MULTITUDE
  1. Immortal 07:08
  2. Closure 05:34
  3. Only for You 05:50
  4. Sacrificed 05:38
  5. Proud 07:40
  6. Demise 05:19
  7. Redefined 06:07
  8. How Many Tears 05:17
  9. Depth 04:46
  10. Seal of Faith 09:18

Site(s) du groupe :

Site web de DIVIDED  MULTITUDE
Style : voir chronique
Par olivier no limit

Publié le 19/02/2016

Télécharger légalement

« Divided multitude » par …DIVIDED MULTITUDE.

Il est rare que GORDEON m’envoie un cd de progressif, en général c’est plutôt du hardcore pur et dur qui m’est adressé par leurs soins.

Là c’est l’histoire d’un groupe Norvégien, au succès assez confidentiel qui fête son 20 eme anniversaire et son 6 eme album .

Du coup ne connaissant ni d’Ève ni d’Adam leur univers musical, c’est avec une certaine curiosité vis-à-vis de ce « second couteau » que je plonge dans l’écoute de leur album.

Dès le premier morceau « immortal » je suis assez surpris.

C’est à la fois un metal/rock progressif assez classique qui se mélange avec un heavy thrash plutôt bien burné le tout tourné dans une sauce mélodieuse mais relativement bouillonnante.

Ils vont même jusqu’à y pousser quelques pointes de chant hardcore !

C’est marrant cet aspect traditionnel et ses petites pointes immergées vers d’autres horizons musicaux. En plus on a droit à un solo de clavier façon rock prog.

S’ensuit « closure » qui mixe également l’aspect rock prog classique, le heavy mélodique aux relents d’AOR et quelques petites saccades rythmiques plutôt modernes et puissantes.

C’est ailleurs dans cette optique que se poursuit la plupart des titres de ce cd.

« Sacrificed » porte en lui une belle mélodie alliée à un metal relativement dense quant à « proud » cela calme les esprits tout en douceur, cependant « demise » ravive la pêche sur un tempo assez enlevés.

Bref on a l’impression qu’ils ont tiré leur musique dans les 80’ mélangeant à la fois heavy mélodique, rock prog et quelques pointes d’AOR.

Pour moi c’est parfois un peu trop vieillot, du moins cela ne correspond pas vraiment à mes gouts.

Il est dommage qu’ils n’aient pas poursuivi le chemin entrepris sur « immortal » pour son aspect thrashy et un peu hardcore, mais bon, si vous êtes amateur ou nostalgique de ce que je viens de décrire vous devriez y trouver votre plaisir, car dans leur genre c’est bien articulé et recherché.

 

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports