DIVINE EVE - Vengeful and Obstinate

Chronique

Pochette de l'album Vengeful and Obstinate par Divine Eve
  1. Vindication
  2. Grievous Ascendance
  3. Whisper Of Fire
  4. The Ravages Of Heathen Men

Site(s) du groupe :

MySpace de Divine Eve
Style : voir chronique
Par Darkgrinder

Publié le 14/03/2010

 

(Doom thrash metal)

Aujourd’hui, nous publions la chronique d’intérêt général. « Vengeful and Obstinate », où le cd à éviter à tout prix. Divine Eve, c’est une vieille formation qui avait splité il y a plus de 10 ans de ça. Avec sa résurrection (Il y a des jours où on ferait mieux de rester au lit), on aurait put espérer une évolution voire une amélioration. Mais visiblement ses membres ne semblent pas avoir beaucoup touché leurs instruments entre temps. La qualité des compositions est indigne d’un groupe qui pourrait se prétendre d’envergure internationale. Des riffs thrashs faciles, téléphonés et lents, une rythmique à l’efficacité plus que douteuse, et des breaks moisis. Mais le pire est sans conteste qu’absolument aucune émotion ne se dégage de ce doom. Un doom sans tristesse n’est rien d’autre qu’un groupe de métal plat, un fond sonore. La seule chose qui soit perceptible est la lassitude patente des membres.
Alors le truc de Divine Eve pour essayer d’imprimer des variations « utiles » consiste à appuyer de temps en temps sur une pédale lors des sorties de guitare. En résulte une montée de volume et de saturation pour une mise en avant bruyante dont l’unique intérêt est de masquer la pauvreté de l’exercice. A savoir quelques notes thrashy au rendu sale ou des pseudos solos proprement merdiques.
Avec le 3ème titre cependant le groupe tente de changer d’ambiance et se tente au thrash black. Etant donné que leur doom semble avoir comme unique intérêt de remplir la poubelle, ça aurait put être une bonne chose. Mais pas de miracle, le niveau est équivalent à celui d’un groupe de débutants qui cherchent leurs marques (même la syncho n’est pas toujours au rendez-vous !).
Cependant nous noterons un bon passage, un seul. La première minute du 4ème titre, un arrangement facile et une rythmique presque bonne, pour un peu on se laisse même captiver. A vous de voir si vous voulez vous procurer un album pour chercher en avance rapide l’unique passage intéressant.
Malheureusement le pompon est à venir, quelque chose qui me pousse vraiment à tirer mon coup de gueule. En effet, j’ai eu la curiosité de savoir à combien « Vengeful And Obstinate » pouvait se vendre. Et tenez-vous bien, les zigotos veulent nous vendre 12 dollars leur mini cd ! 4 morceaux de daubes ! 12 dollars pour 17 minutes de musique seulement, de qui se moque t’on sérieusement ?!

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports