DRAGONLAND - Under the grey banner

Chronique

Pochette de l'album Under the grey banner par Dragonland
  1. Ilmarion
  2. Shadow of the mithril mountains
  3. The tempest
  4. A thousand towers white
  5. Fire and brimstone
  6. The black mare
  7. Lady of goldenwood
  8. Dürnir's forge
  9. The trials of Mount farnor
  10. Throne of bones
  11. Under the grey banner
  12. Ivory shores

Site(s) du groupe :

MySpace de Dragonland
Par Renaud

Publié le 26/10/2011

Télécharger légalement

 

Après cinq années de silence les suédois de Dragonland font leur retour avec leur cinquième album intitulé “Under the grey banner”. Et pour ce nouvel album Olof Mörck ( guitare ) et Elias Holmlid ( Claviers ) ont décidé d’écrire une nouveau chapitre de leur saga d’héroic-fantasy  entamée avec leurs deux premiers albums « The battle of the Ivory plains » ( 2001 ) et « Holy war » ( 2002 )

            Ce nouveau chapitre se développe comme un concept album à part entière basant son histoire sur de la fantasy pure et dure mais en y ajoutant une bonne dose de mythologie nordique. Dès le premier titre « Ilmarion » on entre dans le vif du sujet avec cette musique emprunte d’atmosphères de batailles et d’aventures. On se laisse happer par ces chevauchées métalliques à tendances orchestrales et symphoniques ( « Shadow of the mithtril mountains », « A thousand towers white », « The black mare » ) pour entrer dans un monde imaginaire peuplé de créatures extraordinaires. 

            Chaque titre se place tel le chapitre d’un roman ou une scène d’un film. D’ailleurs c’est cette impression qui revient souvent comme si Dragonland avait écrit la bande son d’un film invisible. On ferme les yeux et on s’imagine les batailles ( « Fire and brimstone », « Dunir’s forge » ), les drames ( « The tempest », « Under the grey banner »), l’espoir naissant ( « The lady of goldenwood », « Ivory shores « ). A l’instar d’un groupe comme Rhapsody of fire on y retrouve cette frénésie commune avec la musique classique sur une majorité des compositions  ( « The trial’s of Mount farnor », « Fire and brimstone », « The black mare » ) propre à restranscrire la lutte entre le bien et le mal. 

            « Under the grey banner «  se révèle être une œuvre intense ou il est difficile de faire resortir un titre parmi les autres tant chaque morceau s’imbrique avec celui qui le précède et celui que le suit pour suivre une trame précise qui ne se révèle qu’après plusieurs écoutes. « Under the grey banner » est un album a conseiller au fans de métal symphonique adepte de littérature fantastique spécialement de dark fantasy. Les autres se laisseront peut être charmer par la qualité de la musique mais seront surement moins sensibles à l'univers très spécifique de Dragonland 

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports