DRAWERS - Drawers

Chronique

Pochette de l'album Drawers par Drawers
  1. Once and for All 03:59
  2. Mourning 03:54
  3. It's All About Love 03:17
  4. Bleak 04:17
  5. Take Stock 02:28
  6. Shadow Dancers 04:14
  7. Words 04:36
  8. Détour 03:46

Site(s) du groupe :

Site web de Drawers
Style : voir chronique
Par olivier no limit

Publié le 06/02/2014

Télécharger légalement

« Drawers « par DRAWERS. Un peu comme si vous preniez une colombe et que vous la trempiez dans un bain de goudron.

Explications.

 Je me disais bien que je connaissais ce nom. Je les avais chroniqué en 2011 avec leur album « All is One » ainsi qu’un ex critique de METAL FRANCE nommé Niklas qui c’était occupé en 2009 de « This Is Oil » ; La roue tourne mais ces « petits gars » originaires de Toulouse nous reviennent une fois de plus.

Alors font-ils toujours dans le sludge/stoner ? Ont-ils toujours un petit côté DOWN ?

Voici ma modeste réponse.

Bin je ne sais pas mais je trouve qu’ils ont un style beaucoup plus personnel ; ils ne ressemblant pas à CROWBAR non plus.
 
Est-ce encore un autre doute de ma part on dit qu’ils font du sludge. A la base cette musique est basée sur des tempos lents, sorte de croisement entre le doom, le punk hardcore.

Bin là, je les trouve plutôt sautillants, bourré de groove mais, à part quelques passages lourds, ils sont plutôt barrés dans des tempos assez énergiques ou du moins nerveux même quand ils font dans des beats tranquilles.

 Après leur son est typique du genre, bien gras, dans les graves et dégoulinant de fuzz, de disto et d’électricité.

 C’est du lourd comme dirait mon pote. De la grosse artillerie et la voix hardcore est vraiment en colère.

Seulement voilà, derrière leur machine à tuer, il y a beaucoup de mélodies presque positives, du moins entrainantes, qui nous changent de l’éternelle angoisse metalleuse.

En fait quand vous déchiffrez leur truc, ils se servent de structures rock presque enjouées avec une petite pointe de mélancolie parfois, et les transforment avec leur son et leur hargne en quelque chose de sale.

Un peu comme si vous preniez une colombe et que vous la trempiez dans un bain de goudron.

Franchement c’est original et bien vue. Après c’est mon impression, peut-être suis-je à côté de la plaque.

En tous les cas c’est à écouter.

Cela sort le 11 fevrier chez KAOTOXIN .

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports