DREAM THEATER - Dream Theater

Chronique

Pochette de l'album  Dream Theater par Dream Theater
  1. False Awakening Suite
  2. The Enemy Inside
  3. The Looking Glass
  4. Enigma Machine
  5. The Bigger Picture
  6. Behind the Veil
  7. Surrender to Reason
  8. Along for the Ride
  9. Illumination Theory :

Site(s) du groupe :

MySpace de Dream Theater Site web de Dream Theater
Par olivier no limit

Publié le 06/10/2013

Télécharger légalement

« Dream theater » par DREAM THEATHER .

Rentrer dans un album de ce monstre du metal progressif, c’est comme de pénétrer dans une cathédrale, que tu sois athée ou agnostique : quelque part tu retiens ton souffle et même si tu frimes style « ni dieu ni maitre » quelque part, il y a du respect.

Une fois l’émotion passée, on se rend compte de plusieurs choses.

Déjà cet album rempli jusqu’à la gueule donne dans une musique assez immédiate ne serait-ce qu’au niveau des riffs de John Petrucci, le chef d’orchestre du groupe, comme par exemple ce «The Enemy Inside » plein d’attaque .De plus leurs compositions ne s’étendent pas à l’infini (si ce n’est « Illumination Theory » qui dépasse les 20 minutes).

Ensuite on a l’impression que DREAM THEATER nous fait une sorte de bilan musical tout au long de cette galette, en nous présentant une palette assez large de ce qu’ils sont capables de faire, à commencer par «The Looking Glass » qui semble extirpé de l’album « Images and Words ». Auto plagiat ? Ce qui est certain c’est que lorsqu’on joue à ce niveau il est difficile de faire mieux. Cependant DT semble avoir perdu de son esprit aventureux, ce genre de démarche qui le poussait à marcher en des terres musicales inconnues. Ils nous rejouent même la carte de l’instrumental (Enigma Machine).

J’avoue ne pas aimer le son du batteur que je trouve manquant de relief….si seulement "Mike" Portnoy pouvait revenir , tout en continuant à laisser leur liberté d’expression aux musiciens. Quant au chant je le trouve parfois trop pop et un peu « gnan gnan" comme sur « The Bigger Picture », même si le gosier de Kevin James LaBrie est bien placé et que le monsieur sait chanter et emporter des refrains comme celui de «Behind the Veil » loin dans les nues.

Et pourtant malgré toutes ses critiques , il ne demeure pas moins que des titres comme « Illumination Theory », « The Enemy Inside », » Behind the Veil » sont de bonne facture et que si cet album ne surprend pas (on pense parfois à RUSH), il n’en reste pas moins de haute tenue et dispoensant de l'émotion. Autre point à préciser c’est qu’ici chaque musicien est bien représenté, mis en valeur.

Alors bien qu’il soit un peu moins inspiré que son prédécesseur « A Dramatic Turn of Events », je préfère ce dernier plus électrique et moins axé sur les ballades.

La messe est dite.

 

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports