DREAM THEATER - Metropolis Part II

Chronique

Pochette de l'album Metropolis Part II par Dream Theater
  1. Regression
  2. Overture 1928
  3. Strange Deja Vu
  4. Through My Words
  5. Fatal Tragedy
  6. Beyond This Life
  7. Through Her Eyes
  8. Home
  9. The Dance Of Eternity
  10. One Last Time
  11. The Spirit Carries On
  12. Finally Free

Site(s) du groupe :

MySpace de Dream Theater Site web de Dream Theater
Style : voir chronique
Par Sly9484

Publié le 01/12/2004

 

Sûrement l'un des albums de Metal Progressif les plus aboutis, avec Images & Words ( de Dream Theater aussi ). "Metropolis Part I" était un morceau de ce dernier, qui au départ ne devait s'appeler que Metropolis. Le Part I n'était qu'une blague, mais les fans qui ont adoré I&W ne voulaient pas en démordre, il leur fallait leur Part II, et c'est ainsi que Scenes from a Memory a germé dans les cerveaux ( assez géniaux, il faut bien l'avouer ) de ces messieurs, au départ sous la forme d'un morceau d'une trentaine de minutes, puis sous la forme d'un concept-album de 77 minutes. Le concept en lui même est un peu étrange, et personnellement je ne l'aime pas plus que ça : Nicholas, un jeune homme, est dérangé pendant son sommeil par des cris de désespoir. Persuadé qu'il a effectivement entendu ces cris, il déménage, mais les cris sont toujours là. Décidé à découvrir ce qui lui arrive, il entame une "régression hypnotique". Il est en fait la réincarnation d'une jeune fille, Victoria, assassinée en 1928. Voila pour le résumé de l'histoire.

Comme je l'ai déjà dit, l'histoire n'est pas, à mon avis, des meilleures pour un concept-album. Mais elle a un sérieux avantage du point de vue musical, elle offre à Scenes from a Memory une très bonne homogénéité : certains riffs reviennent régulièrement, et la composition est suffisamment bonne pour que l'on ait pas une impression de "strange deja-vu" au fil des morceaux. Scenes from a Memory apparaît plutôt comme un bloc de chansons indissociables les unes des autres, et ceci rend l'écoute particulièrement agréable.

La musique en elle-même est typiquement du Dream Theater, peut-être plus progressive encore que le reste de leur discographie : on retrouve la virtuosité de Mike Portnoy et de John Petrucci, mais surtout on découvre celle de Jordan Rudess, qui signe ici sa première apparition. Cette virtuosité est particulièrement sensible dans "Fatal Tragedy", qui inclut un jeu de solos sous forme de questions/réponses entre Rudess et Petrucci : c'est "fingers on fire" des deux cotés, et pour ceux qui ont pu les voir sur scène ou dans leur DVD live, on voit bien l'espèce de compétition amusée de rapidité qui rend cette partie assez jouissive. Jamais reproduite depuis, l'invitation d'une chanteuse ( puis de toute une chorale ) de gospel sur "The Spirit Carries On" notamment, pourra soit agacer, soit émerveiller, mais convaincra les mauvaises langues que Petrucci n'est pas qu'une machine à solos-éclairs sans aucun sentiment. La production est elle aussi au rendez-vous, et vous pourrez entendre parfaitement tous les instruments, et vue le niveau de jeu, ce serait bête de s'en priver. Petit conseil : faites attention à la basse, on n'y prête pas attention au début, mais le niveau est bien là.

Certains pourront être dérangés par les ( très ) longues parties instrumentales, dont la complexité est parfois telle qu'on perd le fil de la mélodie, mais, passée la première écoute, ce petit désagrément disparaît assez vite. "The Dance of Eternity" vous fera sûrement cet effet, passant de tonalités presque arabisantes, à un morceau de piano très typé années 20, et de très longs solos de clavier et guitare, à tel point qu'à la première écoute, on cherche un peu la fin du "tunnel" avec la voix de James LaBrie, qui ne revient qu'à la piste d'après, plus de 6 minutes plus tard. La survirtuosité du jeu déprécie donc un peu cette piste, la rendant quelque peu étouffante.

Pour le reste, c'est du tout bon. A vrai dire, j'ai un peu de mal à trouver des défauts à cet album, et à être objectif : pour moi, c'est un must-have, et sûrement un des meilleurs de Dream Theater et du Metal Progressif en général !

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports