DREAMSLAVE - Dreamslave (EP)

Chronique

Pochette de l'album Dreamslave (EP) par Dreamslave
  1. Masquerade
  2. End Of Innocence
  3. Wishes Of Revenge
  4. Fallen Leaves
  5. The Vinland Saga

Site(s) du groupe :

MySpace de Dreamslave Site web de Dreamslave
Par Requin Volant

Publié le 02/02/2013

 

Il arrive parfois que de petits groupes vous inspirent lorsque vous les (re)voyez en concert et qu'ainsi vous vous décidiez à chroniquer leur EP histoire de vous faire une idée définitive de leur musique.

C'est le cas de Dreamslave qui m'avait plu lors du H'elles on Stage en octobre dernier et qui, suite au Headbang contest du 27 janvier m'a confirmé ce sentiment.

 

 

Cet EP se présente sous la forme d'un cinq titres plutôt esthétique avec un pictured CD et une pochette simple mais sympathique.

"Masquerade", piste d'ouverture de l'EP, s'offre plutôt bien. Un metal symphonique assez classique en l'occurrence mais qui reste agréable et nous présente bien l'univers dans lequel la formation évolue.

Le groupe se dit influencé par des formations telles que Nightwish, Stratovarius ou encore Epica et en effet ça se ressent (Parfois trop) dans les compositions. La seconde piste de l'EP, "End of Innocence" est très proche en termes de clavier et de voix notamment de la période Century Child des Finlandais.

Loin d'être désagréable comme piste, probablement ma préférée d'ailleurs, mais attention à ne pas finir par se retrouver dans la situation de Hate par rapport à Behemoth, autrement dit : sortir de bonnes chansons mais trop inspirées du travail de l'autre groupe. On notera toutefois le chant growl qui offre une petite touche agréable au tout ainsi qu'un solo de guitare de bonne facture.

Je ne traiterai pas ici de "Wishes Of Revenge", à laquelle je n'ai pas réussi à adhérer, les ruptures avec reprise de chant ensuite me prenant vraiment à contre-poil.

Par ailleurs, parlons de la voix justement. Emma est une chanteuse de bon niveau, on sent qu'il y a du travail derrière et qu'elle aime ce qu'elle fait à n'en pas douter. Elle a cependant parfois tendance, du fait des inspirations musicales du groupe probablement, à vouloir chanter dans une gamme de voix qui ne lui correspond pas et force ainsi trop, rendant son chant moins stable sur certaines pistes. On peut ressentir cet effet à partir 3.40 sur la première chanson par exemple.

 

Dreamslave a une bonne capacité de composition, on le sentira tout au long de l'écoute de ces cinq titres. Le défaut principal du groupe sera qu'en tant que passionnés de musique ils auront tendance à s'inspirer un peu trop des groupes cités précédemment.

Il faudrait parvenir à s'en détacher pour vraiment pouvoir se faire remarquer et ne pas prendre le risque d'être rangés au rang d'imitation par les publics les plus "puristes", si tant est que le terme soit approprié dans le metal symphonique.

Bref, il y a du très bon dans ce groupe, plus qu'à accélérer les choses et prendre une place honorable quand ces défauts seront du passé.

Si la chronique peut parfois paraître dure, il n'en reste pas moins qu'il y a clairement du potentiel et que je ne doute pas du fait qu'ils arriveront sans difficultés à s'améliorer et gagner une reconnaissance méritée. Un petit "The Vinland Saga" devrait vous convaincre de ceci.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports