DREAMTIDE - Dream & Deliver

Chronique

Pochette de l'album Dream & Deliver par Dreamtide
  1. A Fools' Crusade
  2. I Don't wanna Wait
  3. Same Star
  4. Your Beat
  5. Dancing when the Night Falls
  6. King of Scum
  7. Download a Dream
  8. Tell me How it Feels
  9. Stronger
  10. To everybody
  11. Keep from Falling
  12. The Vow
  13. Help Me
  14. Download a Dream (reprise)

Site(s) du groupe :

Site web de Dreamtide
Style : voir chronique
Par Gegers

Publié le 18/08/2008

 

En 2001, Dreamtide avait frappé très fort avec son premier opus, ‘Here comes the Flood’, qui avait à l’époque mis tous les amateurs de hard mélodique d’accord sur le fait que Dreamtide, projet parallèle des membres du groupe culte de hard allemand Fair Warning avait un potentiel énorme. ‘Dreams for the Daring’ avait quelque peu déstabilisé les personnes qui attendaient cet album avec impatience, étant malheureusement beaucoup moins convaincant que son prédécesseur. Et depuis 2003, silence radio. Après la sortie d’un nouvel album de Fair Warning en 2006, peu auraient parié sur la survie de Dreamtide. Et pourtant l’attente en valut la chandelle, puisque le groupe du guitariste Helge Engelke et de ses acolytes revient en ce milieu d’année 2008 avec une magnifique réalisation.

Dreamtide, c’est tout d’abord un projet original, mêlant hard rock mélodique, soli lyriques (rappelant parfois le son d’un violon), des chœurs très présents faisant souvent penser à Queen, et des ambiances tantôt intimistes, tantôt très rock, et parfois même de type « world music » (l’intro de ‘King of scum’, très amérindienne). Une palette très large donc, qui parvient à convaincre grâce à une inspiration sans faille (il n’y a strictement rien à jeter sur ce nouvel opus) et à des artisans du son possédant de formidables qualités (le chant chaud et sublime d’Olaf Senkbeil et les soli de Helge Engelke sont d’une beauté difficilement descriptible). A propos de line-up, comment ne pas mentionner la fraîche intégration dans le groupe de Francis Buchholz, bassiste de Scorpions de 1973 à 1992 qui use ici de son talent et de son expérience pour offrir aux 14 morceaux qui composent cet opus des parties de basses discrètes mais efficaces.

Les morceaux, parlons-en justement. Ces derniers jouent sur plusieurs tableaux. Ils aiment parfois se faire directs et très rock (‘A fool’s crusade’, ‘Your beat’, ‘King of scum’, ‘To everybody’), mais prennent plaisir à se faire découvrir et maîtriser, plusieurs d’entre eux demandant de nombreuses écoutes avant d’être apprivoisés (notamment le très modern rock ‘The vow’). A de nombreuses reprises le groupe se la joue plus calme, alternant entre ballades un chouilla sirupeuses (‘Dancing the night falls’), petites perles folk (‘Tell me how it feels’), ballades grandiloquentes très queenesques (‘Download a dream’) et power ballads plus pêchues et sombres (‘Help me’, morceau sur lequel un violoncelle fait son apparition). Les soli sont quant à eux très aériens, rappelant à deux nombreuses reprises un guitariste comme Uli Jon Roth (constat flagrant sur ‘I don’t wanna wait’). L’album se conclue en beauté avec une version très rock de ‘Download a dream’ qui prouve que, quel que soit son habillage, un bon morceau reste un bon morceau.

Au final, Dreamtide livre ici un album qui est largement supérieur à ce qu’il a pu produire par le passé et qui, c’est tout de même un comble, est bien meilleur que les productions récentes de Fair Warning, groupe principal de trois des membres du combo. Un album à recommander à tous les amateurs de hard mélodique mais surtout à tous les amoureux de bonne musique, tout simplement.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports