ECITON - Oppressed

Chronique

Pochette de l'album Oppressed par Eciton
  1. Butchering the helpless
  2. Cynical exploitation of mankind
  3. Waiting with regret
  4. The excitement
  5. Fuck your world
  6. Slaughter of the innocent
  7. Someone suffers
  8. In good faith
  9. Sanguinity dreams
Style : voir chronique
Par Darkgrinder

Publié le 25/05/2005

 

Death metal.

Eciton s’est fait essentiellement connaître dans son pays en étant consacré vainqueur du « Danish Melo- Death grand prix » en 2003. Son nouvel et premier véritable album sortit alors fin 2004, peut-être alors le gage d’une reconnaissance internationale.

Nous aurions pu alors penser avoir affaire à un metal léché avec riffs et solos envolés, pièces maîtresse d’un death mélodique. Que nenni ! Eciton est le créateur d’une compresse lourde et fumante : « Oppressed ».

Massifs et lourds, les rouages de cette machine infernale n’ont de cesse de générer une vapeur étouffante qui ne vous laissera que de rares bouffées d’oxygène pour vous soulager. Deux éléments pourront vous aider à vivre ce jouissif supplice : d’une part lesdites bouffées d’oxygène, apportées par des accélérations agressives et de beaucoup plus rares breaks aérés, d’autre part un son qui, par sa clarté ( tout en bénéficiant d’une grande puissance ), vous permettra de jouir de tous les instruments sans difficulté.

Les rythmiques ont la particularité de s’immiscer en nos êtres si bien que même sans présenter une originalité détonante elles s’avèrent efficaces et prenantes. La mécanique est très bien huilée mais finit malheureusement par être redondante vers la fin.

Eciton manque juste d’un peu de renouvellement dans son jeu. On espère alors que pour la suite ils sauront varier un peu plus, seul grand élément qui leur manque pour prétendre devenir un véritable emblème du death metal.

Cette petite touche en plus, on peut espérer qu’elle sera apportée par les nouveaux membres du groupe danois. Car c’est juste après que ce « Oppressed » ait été enregistré que Thomas Berg (Jeel) et Jesper Frost (Iniquity) ont pris les commandes respectives de la guitare et de la batterie.

Mais déjà cet album est un très gros coup qui vaut le largement le détour.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports