EIGHT OF SPADES - Ten Years of Fucking Rock n' roll

Chronique

Pochette de l'album Ten Years of Fucking Rock n' roll par EIGHT OF SPADES
  1. One Beer Baby 02:07
  2. Blood and Sweat 03:54
  3. The Dead Man's Hand 03:02
  4. Psycho 02:10
  5. My Last Trip 02:59
  6. Go! 02:47
  7. Angry Lyfe 02:47
  8. Ten Years of Fucking Rock n' Roll 03:17
  9. Under My Skin 04:03
  10. Family 03:04

Site(s) du groupe :

Site web de EIGHT OF SPADES
Style : voir chronique
Par olivier no limit

Publié le 25/03/2017

Télécharger légalement

« Ten years of fucking rock n roll « du groupe EIGHT OF SPADES. Deuxième fois que je chronique ce groupe originaire de Paris et deuxième fois que je me retrouve devant un dilemme: c’est du punk mâtiné de hard rock à ou bien c’est du hard rock mixé à du punk ? Eux disent faire du hardcore rock n’ roll. Après quand je parle de hard rock, vu le blaze du groupe et le grain de voix d’un des chanteurs on pense de suite à MOTORHEAD. Ensuite il y a ces solos, ces rythmes à fond la caisse, cette énergie. C’est un peu comme si EDDIE & THE HOT RODS, vieux groupe de pub rock anglais qui avait surfé sur la vague punk originelle, avait fusionné avec le coté disto et sans concession de la bande à LEMMY.

 

En tous les cas Ici on se fiche totalement de la technicité, on joue rock speed et immédiat, droit au cœur. Cela donne des morceaux punky, rock n’ roll ou plus hard rock balancés dans la zone rouge. Dès l’ouverture de l’album avec « one beer baby », au riff répétitif au vocal écorché sur fond de riff à la NASHVILLE PUSSY on sait où on va : au pays du rock « prend cela dans les gencives ». Pas de message juste une musique qui décalamine le pois chiche (comme aurait dit Maitre Zegut). Et cela marche, en fait ça fait le plus grand bien en ces temps où on ne sait pas vraiment où on va ! Refrains repris en chœur et solos qui se laissent aller surfant rock n’ roll bourrés de feeling (et qui m’ont beaucoup rappelés ceux de EDDIE & THE HOT RODS).

 

On ouvre les vannes et on se laisse aller. Je pense que ces mecs aiment des groupes comme MC5 ou les STOOGES. Et on voyage avec un retour dans le passé. LEMMY est présent sur « My last trip », un morceau qui fleure bon le milieu des 70 ‘ quand on se fichait des arrangements avec comme seule préoccupation de faire vaciller les institutions à coup de guitares. Un peu hardcore sur « Go ! », franchement MOTORHEAD sur « Angry Lyfe » ou « Ten Years of Fucking Rock n' Roll », branchés sur des brulots qui ne dépassent pas les trois minutes, vite et directs droit dans les tripes. Une petite demi-heure pour 10 titres qui vont à l’essentiel. Allez j’arrête là ma chronique, pas besoin d’en faire des tonnes pour vous faire comprendre de quoi il s’agit : ça vous pète en pleine gueule avec pour seule prétention faire plaisir à votre âme de punk rocker !!Point barre.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports