EISREGEN - Blutbahnen

Chronique

Pochette de l'album Blutbahnen par eisregen
  1. Auftakt: Eine Kleine Schalchtmusik
  2. Eisenkreuzkrieger
  3. Im Dornenwall
  4. Ein Haucht von Räude
  5. 17 Kerzenb am Dom
  6. Blutbahnen
  7. Alphawolf
  8. Frischtot
  9. Schlachtaus-Blues
  10. Zurück in die Kolonie
  11. Schneuz den Kasper !

Site(s) du groupe :

MySpace de eisregen Site web de eisregen
Style : voir chronique
Par Seb

Publié le 28/07/2007

 

Dark Metal

Peu connu en France, Eisregen est un groupe qui défraye la chronique en Allemagne depuis bientôt dix ans. Les thèmes abordés dans les paroles, franchement brutales et misogynes, ont valu au groupe d'avoir 3 de leurs albums mis à l'index en Allemagne, ce qui veut dire qu'ils sont interdits de publicités et ne peuvent jouer leurs chansons à un public mineur.

D'après les informations recueillies, le groupe débuta sa carrière en jouant du black-métal, puis adoucit sa musique au fur et à mesure des albums en ajoutant un violoniste à son line-up, qui quitta le groupe l'année dernière.

Il ne reste que peu de traces du black métal originel sur Blutbahnen, si ce n'est dans certaines parties de chant, lorsque Michael Roth abandonne le chant clair pour un chant criard et éraillé, qui reste cependant éloigné des poncifs du genre. Peut-être que les paroles sont brutales et extrêmes, mais ce n'est plus le cas de la musique. Le groupe s'égare dans un dark métal de seconde facture, un mélange de gothique et de death métal.

L'introduction aux clavier tente tant bien que mal d'être grandiloquente, mais ne tient pas la route, surtout à cause de la pauvre qualité des nappes de claviers. Cela s'améliore cependant sur le reste de l'album, les claviers, omniprésents, sont de bien meilleurs factures et, avec l'aide des parties de violons, contribuent fortement à renforcer les ambiances. La partie rythmique est faible, sans profondeur et puissance. Les guitares manquent de punch et de relief, tout est plat et au final, rien ne ressort vraiment excepté les parties de claviers.
Les titres sont assez variés, oscillant entre compositions entraînantes et ballades. Le chant de Roth suit les changements de tempo et d'ambiance, passant du chant clair au chant rauque aisément.

Malgré cette variété, le disque est ennuyeux, les chansons ne réussissent pas à retenir l'attention et une sensation de déjà-entendu s'incruste dans l'auditeur. Sans compter que les compositions sont simples et presque caricaturales, prévisibles. Il en ressort un album ennuyeux et plats, sans une chanson intéressante qui lui éviterait de sombrer dans les limbes de l'histoire du métal. A oublier.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports