ENDEZZMA - Erotik Nekrosis

Chronique

Pochette de l'album Erotik Nekrosis par Endezzma
  1. Junkyard Oblivion
  2. Enigma of the Sullen
  3. Against Them All
  4. Swansong of a Giant
  5. Hollow
  6. Krossing Rubikon
  7. Soulcleasing

Site(s) du groupe :

MySpace de Endezzma Site web de Endezzma
Par S.

Publié le 11/11/2012

 

✖ Alone ✖

 

Première véritable production du groupe, l'Ep Alone (2007) était pour le moins assez alléchant avec un black métal brutal, rapide et oppressant - gros coup de coeur sur Love Me Morbid -

Il est logique que l'album qui en découle soit attendu avec impatience par les mordus du genre. Aussi, c'est avec joie que je retrouve Endezzma sur cette nouvelle galette Erotik Nekrosis.  

 

J'imagine que ce nom ne vous parle pas forcément et pourtant, Endezzma est une formation qui possède une connaissance de la scène norvégienne pour le moins impressionnante. Et pour cause, il suffit de jeter un coup d'oeil au line-up pour comprendre qu'on est sur le point de se prendre une baffe énorme en pleine figure : 

Morten ShaxTrondr Nefas (Urgehal) et Mattis Malphas (Beastcraft), Sregroth (Urgehal) et enfin Carl Balam (Nattefrost). 

 

Eh, rien que ça ! 

 

Pour les formalités,  Erotik Nekrosis a été enregistré au Slaughterhaus Studio (Olso) et produit par Robert Blix. 

L'artwork quant à lui nous le devons à Alexander Balinets :

 

ARCD079

 

Visuellement on reste dans le classique du genre, j'aime.

 

Etant sur-fan d'Urgehal, j'avoue que je suis super excitée à l'idée d'écouter cette nouvelle production. Dans la catégorie albums attendus, on peut dire qu'Erotik Nekrosis décroche la palme avec une sortie repoussée pratiquement d'un an. Notons également la triste nouvelle qui marque cet opus, à savoir le décès d'un des guitaristes : Trondr Nefas.

 

Niveau production, cet album est un concentré de ce qui peut exister sur la scène black norvégienne. D'où mon intérêt. Pour un groupe qui, sous ce nom, ne s'était pas encore montré trop efficace, c'est dorénavant chose faite avec un combo aux multiples facettes, dégageant une énergie assez surprenante.

 

Premier extrait : Junkyard Oblivion

 

A suivre sans nul doute.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports