ENHANCER - Désobéir

Chronique

Pochette de l'album Désobéir par Enhancer
  1. Intro
  2. Debout (Feat Mr Toma)
  3. Rock Game (feat La Fouine)
  4. Petites Mains
  5. Désobéissant
  6. www.desobeir.net (Feat Xavier Renou)
  7. Qu'est ce qu'on va laisser
  8. 4444 (Feat Dadoo)
  9. A vendre
  10. Rêver sa vie (Feat Soprano)
  11. 52 eme
  12. SUPERficiel (Feat Eva, Léo)
  13. Ma planète
  14. Nos Regrets
  15. Banlieue Pavillonnaire
  16. Mr. (Feat Gérard Berliner)

Site(s) du groupe :

MySpace de Enhancer Site web de Enhancer
Par .:Niklas:.

Publié le 08/01/2009

 

.:Neo-Metal/Hopcore:.

Chaque sortie d’Enhancer est assujettie à de longs débats très constructifs entre fans (de base) et anti-fans (de base). Néanmoins, le combo parisien a fait son p’tit bonhomme de chemin, toujours là "pour foutre le bordel" pour le bonheur des uns, et au grand dam des autres. Pour ma part j’ai toujours apprécié la musique d’Enhancer qui symbolisait toute une époque, qui le skate à la main s’en battait la race de tout prônant le fun à tout prix ! Mais avec ce « Désobéir », "Les sales gosses" risquent, pour une fois, de mettre tout le monde d’accord !
Petit rappel sur les circonstances de sortie de ce nouvel opus. Mai 2008 exit la "Team Nowhere" (splits de Pleymo, Wünjo) et bonjour à "Nowhere Prod" (comprenez, on prend les même et on recommence !). Du côté d’Enhancer, on constate deux départs laissant les trois chanteurs, le batteur, et le bassiste orphelins de guitariste et de sampler. Qu’a cela ne tienne, les rescapés ne lâchent pas l’affaire et décident de se débrouiller sans eux, « Désobéir » est né !

Alors je le disais plus haut, cette fois-ci Enhancer a de grandes chances de mettre tout le monde d’accord, mais cela risque de ne pas être à leur avantage !
En effet, ni une ni deux Enhancer nous embarque avec eux dans leur naufrage avec la catastrophique "intro", R&B Fun-Radio-esque chantée, ou plutôt miaulée un peu à la Corneille (mes connaissances en R&B se limitent à ça). S’enchaîne alors le titre, "Debout" en duo avec un chanteur de R&B (Mr. Toma) qui est la confirmation de la dégringolade abyssale entamée auparavant ! Mélange de flows Hip-Hop aussi énergiques qu'un épisode de Derrick sur des instrus qui peinent à retenir l’attention, des arrangements douteux et bien entendu, les miaulements R&B tout à fait insupportables portant un texte peu inspiré au contenu clichesquement inénarrable !
J’ai bien peine à croire que c’est Enhancer que j’écoute. Vient ensuite, "Rock Game", le premier extrait de l’album, qui a fait l’objet d’un clip assez sympathique à mon goût ! Le morceau est dans la veine de ce que l’on avait pu entendre sur « Electrochoc ». Quelques bons mots ("Tu veux du Rock ? Ben écoute du Rap ! ") et beaucoup de cynisme font de ce "Rock Game" un titre plutôt sympa. A condition bien sûr que le fait de critiquer le "Rock à la demi molle" avec le rappeur La Fouine ne vous choque pas !
La suite, et bien sera dans le même genre, c'est-à-dire du mélange pop/R&B de bas étage ("Rêver sa vie", "Qu’est-ce qu’on va laisser ?"). Enhancer tente bien un petit retour aux influences Punk et Fusion ("Ma Planète", "444" et "52eme") mais la fête est gâchée par des longueurs, des fautes de goût ou de mauvais arrangements. Ils vont même jusqu'à marcher sur les plates bandes de TTC ou de Svinkels ("SUPERficiel") mais ça reste bien tiède.
La faute à un mastering là aussi de mauvais goût. En effet, le groupe a volontairement opté pour un son "vintage" (comprenez, chiant), et c’est sur la batterie que les pires effets s’en ressentent le plus. Nejo nous avait habitué a des parties très originales et d’un excellent niveau avec un son qui claque. Ici il est comme muselé, étouffé par un son de boîtes en carton !
Un mot sur les guitares: inexistantes.
Quel était le but d’Enhancer avec tous ces duos avec ces rappeurs made in Skyrock (Soprano, La Fouine) ? Certains diront que c’était pour le pécule, peut-être…

En somme, Quelle énorme déception que cette nouvelle livraison d’Enhancer. « Désobéir » nous montre un groupe peu inspiré qui a perdu de sa fougue et de sa vitalité. Qui plus est le discours franchement démago, et limite donneur de leçon est tout bonnement exaspérant. Un album de transition ? Peut-être, mais quoi qu’il en soit ce « Désobéir » est à oublier ! Un peu de sang neuf ne serait sans doute pas du luxe ! Vraiment rien à retenir de cet album mortifiant!

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports