ENIGMATIK - Slitherin

Chronique

Pochette de l'album Slitherin par Enigmatik
  1. The hanged man
  2. Nautilus
  3. Beasthunter
  4. Let the brother receive the light
  5. Laudanum
  6. Dark age of reason
  7. The green fairy
  8. The ghost of william blake
  9. Fata morgana
  10. The nucleus of the spheres
  11. Pallas athena
  12. Metropolis
Style : voir chronique
Par Darkgrinder

Publié le 15/02/2008

 

(Thrash death jazz indus)

J’allais débuter cette chronique en vous avertissant qu’il ne fallait pas confondre Enigmatik avec l’hypothétique autre qui avait composé « Forgotten memories ». Un album radicalement différent qui s’axait sur un black metal plutôt conventionnel. Et pourtant il s’agit bien du même groupe, mais radicalement différent, métamorphosé (combien de membres ont été remplacé ?!).
Finit la musique pagan/black metal presque stéréotypée et place à un tout autre thrash barré, résolument ouvert. En effet s’il est des passages de « Slitherin » visant des violences thrash/death qui ne dépayseront pas par leurs très rapides blasts beats et son chant thrash (pas très bon par ailleurs et en plus appuyé par une légère reverb), ceux-là demeurent minoritaires. A coté c’est la surprise totale qui vous attend. Tout d’abord il faut savoir qu’Enigmatik possède un très bon bassiste qui use de beaucoup de slaps. Et que celui-ci joue beaucoup avec un bon batteur lui aussi très présent. Des arguments techniques qui s’il sont mis à profit par les aspirations thrash le sont tout autant pour des passages purement jazz ! Une cohabitation pour le moins déconcertante, on ne sait pas sur quel pied danser tant les transitions sont rares.
Par exemple, il est beaucoup d’expérimentations sonores dans cet album, un coté indus qui tantôt bien inspiré marquera son coup et qui tantôt se réduira à des bruitages si médiocres qu’ils donnent souvent l’impression qu’il s’agit de simples remplissages. Il va donc être bien dur pour tout en chacun d’apprécier « Slitherin » dans son intégralité comme il serait bien curieux qu’aucun des titres ne vous paraissent excellent.

Entre rythmiques déchaînées muées par de nombreux contre-temps qui vont de l’atmosphérique jazz au death agressif. On croirait entendre un groupe de bûcherons jouant des expérimentations planantes un buzz au bec.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports