EPHEL DUATH - The Painter's Palette

Chronique

Pochette de l'album The Painter's Palette par Ephel Duath
  1. The Passage (Pearl Grey)
  2. The Unpoetic Circle (Bottle Green)
  3. Labyrinthine (Crimson)
  4. Praha (Ancient Gold)
  5. The Picture (Bordeaux)
  6. Ruins (Deep Blue And Violet)
  7. Ironical Communion (Amber)
  8. My Glassy Shelter (Dirty White)
  9. The Other's Touch (Amaranth)

Site(s) du groupe :

MySpace de Ephel Duath
Style : voir chronique
Par Bloody

Publié le 29/11/2004

 

Dans Le seigneur des anneaux, Ephel Duath est le nom de la chaîne de montagne qui sépare le royaume du Mordor ( les méchants ) des royaumes de Gondor et de Rohan ( les gentils ).

La musique d’Ephel Duath représente bien cette limite entre le noir pour le métal extrême, et le blanc pour le jazz. Car oui ce groupe expérimental a tenté sur cet album de mélanger ces deux styles à première vue assez éloignés. A la base simple duo ( un guitariste compositeur, et un hurleur ) à l’origine d’un premier album de Black métal légèrement avant-gardiste, le groupe s’est enrichi d’un batteur de jazz quadragénaire, d’un bassiste impressionnant issu de la scène fusion, et d’un deuxième chanteur pour les parties mélodiques.

Tout ce beau monde donne donc naissance à des morceaux brillamment exécutés tant sur le plan technique que musical. La plus grande réussite de cet album reste sans doute l’intégration parfaite de rythmiques jazz sur des riffs et des hurlements entre le Black et le Hardcore. Car le batteur ne prend jamais un style métal ( double pédale, gros roulements de tomes, etc ... ) mais garde son style et cela même sur les parties rapides, et le pire c’est que ça fonctionne !

La deuxième voix est très douce, bien assurée, et se pose sur les parties plus calmes. Le groupe jongle entre parties jouissives où mélodies Jazz se mêlent à des guitares bien violentes, et moments de pur jazz, n’oubliant pas bien sûr d’y inclure quelques petites folies rythmiques. L’ajout d’une trompette ( depuis combien de temps n’avons-nous pas eu de trompette dans une album de métal ?? ) mais aussi de légers samples contribue à complexifier cette musique. Musique qui contrairement à ce qu’on pourrait penser n’est pas du tout élitiste, mais au contraire parfaitement accessible à n’importe quel quidam, si tant est que l’on soit fan de métal bien sûr ... mais si ce n’était pas le cas que feriez-vous ici ?

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports