ERASE - May I Sin ?

Chronique

Pochette de l'album May I Sin ? par Erase
  1. Ashes & Sinners
  2. Another Day
  3. No More Life
  4. I Can't Believe In Nothing
  5. My Mirror
  6. Ripped Inside
  7. Lover
  8. Demons
  9. Always Faithfull
  10. My Own Creed

Site(s) du groupe :

MySpace de Erase
Par Mindkiller

Publié le 08/05/2012

Télécharger légalement

Avec une pochette fortement aguicheuse mais qui pourrait faire office d’un album de skate punk (Blink 182 par exemple) ou de R’n’B, les italiens de Erase font fort. Car à la vue de cette jolie rouquine, et quand on ne connaît pas le groupe, il n’y a aucun moyen de savoir que c’est du metalcore tout ce qu’il y a de plus classique, ou presque. Formé en 2008, nos italiens ont à leur actif, avant ce premier album,  juste une démo/EP intitulé Erase EP contenant 4 titres. Après une signature chez Buil2Kill Records, ils nous reviennent en 2011 avec ce premier album.

Bon, essayer de chroniquer du metalcore pour ma part reste un exercice très difficile tellement je ne trouve que peu d’intérêt au style. Et même si celui-ci est bien exécuté, on sent qu’il manque un peu d’inspiration. D’un autre côté, pour un premier album, c’est normal. Mais de la bonne exécution ainsi que des bons riffs suffisent-ils à faire un bon album ? Non quand ceux-ci semblent pompés sur d’autres groupes aux divers suffixes en –core. Prenez par exemple un des rares groupes deathcore que j’apprécie (Winds of Plague) et son titre Forged in Fire. Vous voyez la fin du titre, puissante et lourde. Et bien ce riff que l’on retrouve quelques secondes dans ce titre va servir de riff fondateur du No More Life des italiens….

Alors si on rajoute à ça le mauvais goût qu’ils ont eu à rassembler beaucoup d’éléments de metal ‘bankable’ de la fin des années 90 et début des années 2000 vous comprendrez tout l’attrait qu’apporte le groupe… En effet, sur le titre I Can’t Believe in Nothing on pourrait entendre un mélange entre Linkin Park (leurs titres sirupeux mièvre pour midinettes) voire les ballades de Staind. Ajoutez-y des touches à la Korn ainsi que les éléments –core qu’ils savent produire et vous aurez un résumé de ce groupe. Dommage car la production, pour ce premier album, est foutrement bien réalisée. Les instruments ont chacun leur place et assez d’expression sans pour autant prendre le pas sur un autre. Le chanteur est très juste et, même si je n’aime pas ce qu’il fait, dégage une certaine puissance quand il commence à pousser dans les cris. En fait, la production de l’album fait tout pour cacher les défauts du groupe. Car si elle est très bien orchestrée et burnée, ce n’est pas le cas du groupe qui, malgré ce metalcore somme toute basique, lui en manque cruellement.

Cet album est donc un album fait pour des kids en quête de sensations fortes. Des kids qui pourront dire à leurs parents : "mais si,t’as vu la pochette, ils n’ont pas l’air vilain, c’est quelque chose de gentil" à leurs parents les regardant d'un air soupçonneux... Mais en aucun cas, quelqu’un aimant vraiment le metal plus ‘adulte’ ne se penchera sur cet album de son plein gré. Dommage pour un premier album. Ce premier effort restera confidentiel malgré une capacité aux musiciens de savoir jouer… mais pas d’être originaux.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports