EXILED ON EARTH - Forces Of Denial

Chronique

Pochette de l'album Forces Of Denial  par EXILED ON EARTH
  1. Forces Of Denial
  2. The Glory And The Lie
  3. Hypnotic Persecutor
  4. The Mangler
  5. Vortex Of Deception
  6. Underground Intelligence
  7. Into The Serpent's Nest
  8. Lifting The Veil

Site(s) du groupe :

Site web de EXILED ON EARTH
Par olivier no limit

Publié le 13/09/2016

 

" Forces Of Denial" du groupe Italien EXILED ON EARTH. Son histoire commence en 2001 sur les cendres de MALESTROM. Depuis le début, leur son a été caractérisée par un fort impact avec des éléments Thrash et Death Metal, mais aussi avec certains ingrédients plus mélodiques. La première démo, intitulée, «Conflits Duality», a été enregistré en 2002. Il a reçu de bonnes critiques à la fois sur le web et de la part du magazine Rock Hard. Du coup les EXILED ON EARTH tournent beaucoup et leur son gagne en intensité. En 2005 Ils enregistrent leur deuxième démo « Seizure of Rationality », fort bien accueillie par la critique spécialisée.au fil des ans, ils essayent d' améliorer encore et encore les différents aspects de leur musique. À la fin de l'année 2007 Alessandro Croce, un des guitaristes, quitte le groupe; après quelques auditions Leonardo Noschese rejoint ce combo en tant que nouveau membre sur six cordes. Ils sortent en 2008 leur album complet: "The Orwell Legacy". Et les voilà en 2016 porté par l’aile de leurs compatriotes de PUNISHMENT 18 RECORDS, dans la série les années passent mais on est toujours là !

 

Alors comment se présente la chose? Et bien dans la bio j'avais parlé de death: amateur de metal mort, oubliez ce genre, ici il est totalement absent; Par contre au niveau thrash sophistiqué, il y a de quoi s'abreuver. Effectivement, leur metal est d'une part très mélodieux. Sans verser dans l'excès ils savent placer de belles circonvolutions harmoniques qui sont agréables à l'oreille et rebondissent avec un certain talent. je dirai que les premiers titres porte même un je ne sais quoi d'heavy metal. D’ailleurs des titres comme « The Mangler » ou «Vortex of Deception » drivent un peu d’épique en eux.la voix n'y est pas pour rien, car elle sait faire durer la note et possède un coffre certain.D'autre part les solos scintillent, la section rythmique a du ressort et chaque instrument est mis en relief à commencer par la basse qui tricote plus qu’un peu.

Après autre caractéristiques de leur thrash c'est sa technicité. Plus on avance dans leur album et plus au détour de morceaux comme "Underground Intelligence" , on ressent cet aspect dans leur musique; sans être dans la cour d'un CORONER, c'est parfois un peu une sorte de RUSH version thrash qui s'offre à nos oreilles. Un peu prog sur les bords tout en restant fluide et perméable ; cependant pour en capter toutes les nuances, il vaut mieux écouter les morceaux plus d'une fois. Enfin, leur production musicale ne manque pas d’une certaine puissance ; ce n'est pas du gros son genre bulldozer, mais leurs riffs sont suffisamment musclés pour vous faire bouger plus que le petit orteil.

Bref, un thrash qui a de la classe et qui peut plaire aussi bien aux thrasheur qu'au fan d'un métal bien construit; alors bien sûr il y a des défauts dans leur cuirasse, peut être pourra t on noter quelques répétitions de ci de là, mais c'est vraiment secondaire vu la brillance de ce thrash jamais linéaire.

 

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports