FABULAE DRAMATIS - Solar Time's Fable

Chronique

Pochette de l'album  Solar Time's Fable par FABULAE DRAMATIS
  1. Agni's Dynasty (Fire I) 
  2. Stone 
  3. Heresy (Steel)  Sati (Fire II) 
  4. Sirius Wind 
  5. Coatlicue Serpent Skirt (Earth)  Nok Terracottas (Mud) 
  6. Forest 
  7. Roble Para el Corazón (Wood) 
  8. Smoke for the Clouds (Ahuirán's Water)
  9. Barren (Gravel)

Site(s) du groupe :

Site web de FABULAE DRAMATIS
Par olivier no limit

Publié le 07/10/2017

Télécharger légalement

« Solar Time’s Fables » du groupe Belge FABULAE DRAMATIS. Vu le nom vous devez vous douter que nous n’avons pas à faire à un groupe de hardcore. Effectivement, ce combo donne dans le metal progressif….au sens large, car il arrive dans le monde de la « musique qui fait du bruit », plus qu’embouteillé, que des artistes sortent des sentiers battus pour nous offrir une musique originale et c’est le cas ici.

 

Effectivement, on a le droit du côté des instruments, à des titres portés par une guitare heavy, qui entre old et new school, fait pulser des riffs, des rythmiques diverses et variées, riches mélodiquement et jamais linéaires. Mais on y trouve aussi des instants plus éthérés, plus soft du moins, où interviennent alors des instruments comme le saxo (sirius wind), le piano, l’harmonium ou le tambura. Il y a même de l’accordéon (bandonéon) sur « roble para el corazon « , un tango porté par du metal ! Bref, musicalement ils jouent large, influencés par la world musique allant même jusqu’à se pencher vers la musique ethnique (djembé)
Et puis il y a les voix et c’est un véritable bouquet vocal auquel on a droit. Du côté masculin, on peut y entendre du growl death, de la voix claire où légèrement énervée. Mais le féminin prend souvent le pas, grâce à deux musiciennes dont l’une possède un gosier allant dans les aigus via une manière de chanter limpide, fortement influencée par la musique classique. Du coup les parties de chant de cet album, fraye aussi bien vers le hard rock, le death, le prog, le néoclassique.

 

Le tout baigne, avec une certaine fluidité, dans un décor auditif théâtral , lyrique parfois ou extrême selon les titres, allant se lover dans une ambiance soft aux belles mélodies ( Nok terracottas) ou bien plongeant dans quelque chose de plus noir , du moins de plus angoissant ( smoke for the clouds).
Au final, ce « Solar Time’s Fables », se veut un concept album où les éléments naturels, les nombreux styles, les différentes cultures se retrouvent au sein d’un même creuset. Et c’est plutôt bien réussi sous le signe d’une certaine originalité.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports