FALLEN ARISE - Adeline

Chronique

Pochette de l'album Adeline par FALLEN ARISE
  1. Prologue in D Min 02:16
  2. The Curse of Adeline 06:22
  3. We’re Becoming Gods 05:05
  4. Divine Bride 07:37
  5. Silent Weeping 04:28
  6. The Heart of the Damned 05:38
  7. My Last Breath 04:45
  8. White Crystal Angel 06:17
  9. Funeral 02:25
  10. Music Box 01:29
  11. As Far the Memory Remains 06:12
  12. Oceans of Time 04:12
  13. Epilogue 02:42

Site(s) du groupe :

Site web de FALLEN ARISE
Par olivier no limit

Publié le 29/12/2015

Télécharger légalement

Je ne sais pas pourquoi, mais j’étais persuadé que les FALLEN ARISE étaient Allemands. Tout faux le gars, ils sont Grecs et leur deuxième album se nomme « Adeline ».

Ils font dans ce que l’on appelle du metal symphonique et il est vrai que sur « Divine Bride » ça m’a l’air d’être de vrais cors d’harmonie et non pas du clavier.

Bien qu’étant né en 2009, il y a eu déjà pas mal de remaniement de personnel.

Quant à leur nouvelle offrande elle se laisse déguster avec un certain appétit. N’étant pas un fan du titre par titre, je vais essayer de vous la faire court.

C’est un concept album qui raconte l’histoire d’une jeune fille qui va mourir tôt.

Du coup les morceaux sont entrecoupés de mouvements narratifs un peu comme si on déroulait la toile blanche d’un film. Quant à la musique, comment vous dire ? Des mélodies propres au genre, bien soignées, parfois légèrement épiques, émouvantes, voire brodées d’un peu de néoclassique (mais léger) où les voix de Christos Kontoulis et de Spyla s’affrontent ou se complètent dans l’éternelle dualité masculin / féminin.

Ce que j’ai particulièrement apprécié, c’est le côté heavy des guitares, musclé. J’aurai presqu’envie d’estampiller leur musique heavy symphonie.

Ensuite, bien qu’habillant leur musique d’une belle enveloppe brodé d’instruments classique et de nappes de claviers, ils n’en font pas des tonnes.

Ils démontrent qu’il n’est nul besoin de compliquer les arrangements pour toucher l’âme.

Après il est vrai que leur metal ne remet pas en question les codes du genre.

C’est du déjà entendu, mais confectionné avec un certain art et de la passion.

On se promène en terrain connu, mais les fans devraient, je pense, s’y retrouver

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports