FENFIRE - rubikon

Chronique

Pochette de l'album rubikon par FENFIRE
  1. Grenzgaenger
  2. Deus lo vult
  3. Nachtflug
  4. Tides of sorrow
  5. Gettysburg
  6. Kingdom of my desire
  7. Egoshooter
  8. Thorn

Site(s) du groupe :

Site web de FENFIRE
Style : voir chronique
Par olivier no limit

Publié le 28/08/2015

 

Allez hop, une fois de plus, INFINITE METAL me demande de chroniquer un album, sorti non pas en 2015, ni en 2014, mais en 2012 ! Alors bon, là faut pas pousser !

Cependant je vais me prêter au jeu quand même mais en faisant court, style mini chronique.

Il se nomme « rubikon » seul vraie offrande du combo Allemand FENFIRE né en 1998 ! (mais bon dans cette petite review le temps n’a plus d’importance.)

Ils font dans la gamme d’un black mélodique et légèrement sympho.

Leur son est propre et puissant et même si le côté Black se sent bien, par le biais de la voix, de certains riffs portés par quelques blast beat, ils mélangent d’autres influences comme du death, un léger soupçon de thrash et une approche que l’on peut qualifier de prog dans l’agencement de leurs titres.

C’est bien fait et ce creuset musical porté par le black regorge d'idées et de transitions .

Mais ils leur manquent encore à se forger une certaine originalité, une vraie personnalité car on pense parfois à DIMU BORGIR.

Après ils sont vraiment bons et le potentiel est certain.

A l’heure où je vous parle, Ils n‘ont rien fait depuis 3 ans .

Dommage, cela serait intéressant de voir où ils en sont.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports