FOREVER IN TERROR - Restless in the Tides

Chronique

Pochette de l'album Restless in the Tides par Forever in Terror
  1. Destroy Us
  2. Leviathan
  3. In The Face Of The Faceless
  4. The Chosen One
  5. Shameless Crucifixion
  6. I'm Not Afraid Of Tomorrow
  7. Upon Your Grave
  8. To Burn Alone, To Burn Alive
  9. All Left Drowning
  10. Restless In The Tides

Site(s) du groupe :

MySpace de Forever in Terror
Style : voir chronique
Par Lora

Publié le 25/08/2007

 

Pour tous ceux qui auraient raté les actus metal ces derniers temps, voici le nouveau groupe américain en vogue : Forever in Terror. Avec une moyenne d’âge comprise entre 17 et 18 ans (Trivium ?) Forever in terror (5 membres) est le nouveau cheval de course de l’écurie Metalblade. Malgré leur (très) jeune âge, le groupe originaire de l’Ohio a la chance de se faire repérer très rapidement et d’enregistrer une démo en 2005. Ce n’est qu’après avoir fait la première partie de piliers du metal ricain (Meshuggah, God Forbid ou encore All that remains) que le combo se fait repérer par Metalblade et là, évidemment, c’est le jackpot.

Restless in the Tides nous propose un joli petit Metalcore fort efficace, saupoudré d’influences diverses et variées telles qu’un Death façon nordique accompagné de Thrash et de Hardcore. Force et de reconnaître que le groupe n’a rien à envier aux plus vieux niveau technique : les solos sont bien construits, les guitares couinent à 200 à l’heure, les mélodies sont plutôt sympas et accrocheuses et les accélérations sont calées au bon endroit. Nous avons même droit à de petites parties acoustiques en prime. Quant au chant, on a déjà entendu ce style là au moins 50 fois mais ce n’est pas grave. Le seul souci, c’est que l’ensemble est tellement bien ficelé et efficace qu’il nous fait penser à beaucoup de groupes (Killswitch Engage, Unheart, Trivium et j’en passe), ce qui veut dire qu’on l’a déjà entendu beaucoup trop de fois malheureusement.

Niveau invités, on pourra compter sur la présence pas forcément révolutionnaire de Mark Hunter ( Chimaira ) sur Face of the Faceless sans que cela laisse un souvenir impérissable . Pourtant, l’ensemble est loin d’être mauvais, c’est juste qu’il semble trop efficace pour être honnête. Les jeunes ont tout compris niveau technique, il leur faudrait juste trouver leur signature, leur petit truc en plus pour que la sauce prenne vraiment. En bref, je dirais que ceux qui ont l’habitude de ce genre de metal s’ennuieront très rapidement tandis que les novices devraient adorer.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports