FORGOTTEN TOMB - ...And Don't Deliver Us From Evil.

Chronique

Pochette de l'album ...And Don't Deliver Us From Evil. par Forgotten Tomb
  1. Deprived
  2. ...And Don't Deliver Us from Evil...
  3. Cold Summer
  4. Let's Torture Each Other
  5. Love Me Like You'd Love the Death
  6. Adrift
  7. Nullifying Tomorrow

Site(s) du groupe :

MySpace de Forgotten Tomb Site web de Forgotten Tomb
Par S.

Publié le 22/10/2012

 

Suite à ses changements d'orientations incessants, il est clair que beaucoup attendaient la sortie de ce ...And Don't Deliver Us from Evil de pied ferme.

 

La carrière de Forgotten Tomb peut, à l'heure actuelle, être concise en trois phases distinctes : la première étant représentée par les 3 premiers albums irréprochables parus entre 2002 et 2004, vulgarisant un style black métal dépressif glacial. 

Ensuite nous avons une grosse baffe associée à la perte de la majorité des fans du groupe suite au changement radical de style, à la fois grossier et incohérent avec Negative Megalomania pour finir sur une "évolution" perçue par certains comme un retour aux sources laborieux voire inefficace et par d'autres comme une progression irréversible.

 

Dans un premier temps, j'avoue avoir été plus que surprise par la sortie de ce nouvel opus seulement un an après Under Saturn Retrograde à la suite duquel, même si j'adore le style, j'ai été clairement déçue voire en colère. Quand on voit qu'il a fallu attendre un bon  quatre ans pour avoir dans les mains un album, osons-le, de merde, je n'imaginais pas vraiment avoir de bonnes surprises avec ...And Don't Deliver Us from Evil.

 

Pourtant, ceux qui suivent le groupe depuis un moment seront ravis de constater que Forgotten Tomb se remet à retravailler dans une optique semblable à sa période à succès. Exit les relents progressifs à outrance, nous retrouvons de courts accents horriblement froids qui prennent largement au dépourvus dans une ambiance majoritairement trop "joyeuse" à mon sens. Je retrouve avec joie les riffs cassants, froids, avec cette impression de vide qui pointe le bout de son nez de façon tellement sous entendue que l'auditeur ne peut qu'en frissonner tel que je suis en train de le faire en ce moment. Bordel, j'aime cet opus.

 

Bien sur il est clair que c'est encore un album qui va faire débat sur l'étendue possible de l'évolution d'une formation. Honnêtement, j'avoue que je m'en balance complètement à partir du moment où je peux prendre mon pied en écoutant ce que j'aime. Le seul bémol que j'étends au sujet de ce ...And Don't Deliver Us from Evil serait que l'alchimie globale n'opère que le temps de changer de pistes avec des titres déprimants tel "Love Me Like You'd Love The Death" et d'autres comme "Adrift" beaucoup plus tournés vers un relent trop rock'n'roll pour coller avec l'image de Forgotten Tomb. 

 

Les compositions sont toujours très travaillées, les thèmes également. Niveau production je n'ai pas grand chose à dire non plus. 

 

Paumé quelque part entre douceur et amertume, ...And Don't Deliver Us from Evil est un album qui ne séduira pas les fans de la première heure, après tout, qu'importe tant qu'il y a du talent.

 

Petit plus pour les amateurs de vinyls :

 

Forgotten Tomb

 

Pour rappel : écoute de Deprived en libre accès via le soundcloud d'Agonia Records.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports