FUCK THE FACTS - Desire Will Rot

Chronique

Pochette de l'album Desire Will Rot par FUCK THE FACTS
  1. Everywhere Yet Nowhere
  2. Shadows Collide
  3. The Path of Most Resistance
  4. La Mort I
  5. La Mort II
  6. Prey
  7. Storm of Silence
  8. Solitude
  9. False Hope
  10. Circle
  11. Nothing Changes

Site(s) du groupe :

Site web de FUCK THE FACTS
Par olivier no limit

Publié le 18/08/2015

 

Quand le grindcore côtoie le Noisy traditionnel. Ils se nomment FUCK THE FACTS, sont Canadiens et avec ce « desire will rot » signent là leur neuvième album. De plus ils ont une quantité phénoménale de split (plus d’une trentaine). C’est la première fois que je mets l’oreille dans leur univers musical spécial et j’avoue avoir craqué pour cette rondelle, que je me suis passé une bonne dizaine de fois sans interruption, tout en lisant un roman au suspens plutôt sanglant.

D’un côté, ils pondent des morceaux bourrés de blast beat, aux riffs mécaniques et obsédants.

 Au sein d’un même titre on a le droit à des ruptures de tempos assez brusques et inattendues, passant du très speed à du plus pesant.

 Les instruments sont accordés très bas (comme pour le death old school).

 Les solos quand il y en a font preuve d’inventivité et d’amorce.

 La basse est énorme comme une couleuvre puissante et les voix sont doubles. D’un côté une sorte de growl hystérique comme on en trouve dans le grind ou le hardcore moderne, de l’autre un vocal plus grave entre H&c et death.

 Il y a aussi ce mix particulier, un peu désincarné parfois et puis ces suites de notes assez old school qui me font penser , de loin, en plus barrées, en plus chaotiques, à un groupe que je vénère : UNSANE.

Car ici le Noisy « vielle école » s’accouple avec leur grindcore, qui n’a rien à voir avec un NAPALM DEATH.

Du coup cela donne une musique qui peut être éthérée, désincarnée pesante sur vos épaules et définitivement angoissante.

 Les derniers titres semblent d’ailleurs sorti d’un PINK FLOYD schizophrénique ou d’une bande son pour film d’horreur, dans la catégorie Noisy ambiant ou atmosphérique (en supposant qu’il reste encore de l’oxygéne).

Bref, pas vraiment évident de leur mettre une étiquette, en tous les cas, j’ai essayé, en quelques mots et quelques références peut être un peu « exagérées » de vous transmettre leur univers qui n’est pas à mettre dans toutes les oreilles.

 En tous les cas, leur style est à part et ce groupe semble être culte en leur pays .

 Alors bonne écoute.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports