FURAYA - virescit vulnere virtus

Chronique

Pochette de l'album virescit vulnere virtus par furaya
  1. Virescit
  2. Encore la rage
  3. Oeil pour oeil
  4. Plaza de mayo
  5. Amnésique
  6. Le meilleur des mondes
  7. Vulnere
  8. Voyou moderne
  9. Civis pacem parabellum
  10. A l'ombre de la croix
  11. Lettre à Charles
  12. Quantités négligeables
  13. Virtus

Site(s) du groupe :

MySpace de furaya
Par olivier no limit

Publié le 05/09/2009

 

(Style : rock / hardcore / hip hop) dés les premières secondes d’écoute mon cœur a fait un double salto dans ma poitrine.

Cette voix hardcore, cette rythmique basse / batterie bien envoyée, cette guitare au son « uppercut », ces mots en français : vindicatifs ! J’ai pensé de suite à un groupe cher à mon cœur : lofofora. C’est vrai qu’ils en ont parfois l’état d’esprit. Mais il n’y a pas que cela. Pendant qu’un hurleur s’exprime avec sa voix hargneuse, un autre chant arrive façon hip hop, agréable pour son accent du midi, car les Furaya nous viennent de Narbonne, mais ils ne parlent pas du chant des cigales, oh non, mais dépeignent notre belle société avec des mots écrits comme des pamphlets incendiaires dont les tournures de phrases sont bien trouvées.

Pendant que ce duo de chanteurs nous dispensent leurs mots de braises, à coup de tempos qui parfois s’emballent et relancent la machine, la guitare toute en riffs et rythmiques, nous propulse vers des références musicales qui vont du hardcore, en passant par du gros rock tout azimuts, du punk (civis pacem parabellum), du rock / fusion, du metal. Rajoutez une énorme louche de groove sur pas mal de titres et parfois une alternance de contrastes où la guitare peut se faire ténue puis rageuse ensuite.

Les références de ce groupes étant : Rage against the machine, Parabellum, Lofofora, NTM, voir Metallica, il serait restrictif de les présenter comme étant simplement du hardcore / hip hop. Non, c’est le terme fusion qui leur convient mieux, car ce combo respire vraiment la plupart des groupes que je viens de vous citer.

Cela sort le 28 octobre et au niveau de la contestation, Lofofra, NTM, Bernie de Trust, PTM (autre groupe Français jouant dans la même gamme) peuvent être fier de ce nouveau petit frère dont les phrases sont comme des torpilles « ni dieu ni maitre ».

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports