GALACTIC COWBOYS - Long Way Back To The Moon

Chronique

Pochette de l'album Long Way Back To The Moon  par GALACTIC COWBOYS
  1. In The Clouds
  2. Internal Masquerade
  3. Blood In My Eyes
  4. Next Joke
  5. Zombies
  6. Drama
  7. Amisarewas
  8. Hate Me
  9. Losing Ourselves
  10. Agenda
  11. Long Way Back To The Moon
  12. Believing The Hype (bonus Track)
  13. Say Goodbye To Utopia (bonus Track)

Site(s) du groupe :

Site web de GALACTIC COWBOYS
Par olivier no limit

Publié le 22/11/2017

Télécharger légalement

Retour des GALACTIC COWBOYS après 17 ans de silence en la personne de « Long Way Back To The Moon ». À l’époque, signé par Geffen, ils ont été mis dans l’ombre à cause de deux chocs d’alors, à savoir GUNS & ROSES puis ensuite le grunge. Dommage car leur musique est vraiment bien foutue et pour l’époque devait être avant gardiste. Après j’ai lu, des critiques un peu tièdes vis-à-vis de ce nouvel opus pondu par le line up d’origine. Mais ces chroniques, fort bien tournées d’ailleurs, sont écrites par des fans, du moins des connaisseurs qui ont écouté les tout premiers albums. A l’époque je suis passé à côté, aussi c’est d’une oreille de néophyte que j’aborde ce cd.

 

Au début je suis tous feux toutes flammes à l’écoute de leur musique. C’est une sorte de croisement entre un heavy rock bien solide aux guitares « gros son brut » comme pour «Zombies » , porté par une batterie de bucheron qui n’en fait pas des tonnes dans ses mid tempos , soutenant des riffs simples mais porteurs qui parfois vont voir du côté du thrash comme pour « Hate Me » ou « Next Joke » très légèrement METALLICA dans sa période « album noir. Il y a aussi l’intro de « Blood in My Eyes » qui pulse comme un titre de CLAWFINGERS. À cela se rajoute des refrains aux voix travaillées qui sonnent souvent comme du rock anglais via…les BEATLES ! L’idée est originale surtout que certains airs comme celui de « Drama » ou de « Agenda » sont vraiment bien vus.

 

Seulement voilà, au bout d’un temps, on se rend compte que cet album manque d’un peu de folie, de ressort. Leur formule se répète dans une formule qui au bout d’un temps devient télescopée, un peu en pilotage automatique. Car dans une répétitivité non portée par ce qui est un moteur du metal dans certains cas, à savoir la rage, la pêche, il manque ce petit truc en plus. Cela dit il y a de bons titres (Agenda, Next Joke) et cet album a en lui d'excellents moments. Mais vu la qualité et le travail des voix je suis sûr que ces gars, qui là clairement se sont retrouvé pour se faire plaisir, peuvent encore écrire des arrangements d’un niveau au-dessus. Alors, jadis, ils sont passé à côté de la gloire et ce « Long Way Back To The Moon »n’est peut-être qu’une carte de visite pour dire : on revient. Attendons leur prochain bébé.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports