GALLON DRUNK - the soul of the hour

Chronique

Pochette de l'album the soul of the hour par GALLON DRUNK
  1. Before the Fire
  2. The Dumb Room
  3. The Exit Sign
  4. The Soul of the Hour
  5. Dust in the Light
  6. Over and Over
  7. The Speed of Fear

Site(s) du groupe :

Site web de GALLON DRUNK
Style : voir chronique
Par olivier no limit

Publié le 22/02/2014

Télécharger légalement

Ok ce n’est pas du metal, mais cette chronique n’est pas un accident. Je me suis dit que ce genre de groupe pourrait être apprécié de tous ceux, fans ou musiciens, qui aiment le post hardcore, le post rock, le psyché un peu décalé. En fait les univers étranges pas nécessairement speed ou agressifs. Ils se nomment GALLON DRUNK.

Le groupe né en 1990 est un groupe qui pratique Swamp rock tout en étant adepte de musique qui va du punk au jazz.

Après une pause il remet le couvert en 2001.

Je cite un passage de la bio : « le groupe a influencé toute une génération d’indie rockers, de PJ HARVEY, YEAH YEAH YEAHS à JIM JONES REVUE ».

Là ils parlent d’angoisse, de tristesse, de peur et d’amour.

Quant à la musique, même si ce n’est pas du metal, bon dieu, il y a parfois de la dissonance psychique là-dedans, une guitare noyée d’effets et des accords qui raisonnent étrangement, une voix qui peut être douce mais avec un quelque chose de malade.

Un coté hypnotique comme ce « before the fire » absolument génial qui monte en puissance dans une angoisse prégnante, enveloppé dans une aura pesante.

« the dumb room » est franchement punk agressive et « the exit sign » un rock complétement dénaturé.

Il est vrai qu’ils prennent en main des éléments différents de ce qu’on a l’habitude d’écouter dans notre musique. Pour arriver parfois au même résultat de noirceur ou d’une certaine idée de la folie.

Pas toujours ok car des titres comme « the soul of the hour » et « dust in the lght » sont atmosphériques et plutôt gentillets. Mais bon, « over and over » et the speed of fear aurait pu être écrites par un IGGY POP un peu psyché.

Un univers étrange ou le jazz devient un truc grinçant, ou une nappe de clavier vous angoisse les tripes ou même une gentille ballade peut cacher autre chose.

Tout est sombre chez eux.

Cela sort le 17 mars et DIFER-ANT DISTRIBUTION m’a adressé ce cd.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports