GAZPACHO - demon

Chronique

Pochette de l'album  demon par GAZPACHO
  1. I've Been Walking (09:49)
  2. The Wizard Of Altai Mountains (04:52)
  3. I've Been Walking Part 2 (12:30)
  4. Death Room (18:46)

Site(s) du groupe :

Site web de GAZPACHO
Par olivier no limit

Publié le 07/03/2014

Télécharger légalement

Alors là on rentre dans un autre monde. Je voulais parler de l’univers musical de « Demon », le huitième opus du groupe de rock progressif GAZPACHO. L’histoire d’un homme habité par le démon, dans un appartement ….

….de Prague. Cet album plonge dans le tréfonds de l’âme de ce suppôt de l’enfer, avec tout ce que cela à engendré pour l’individu qui « l’hébergeait ».

Alors vu que je suis dans un webzine de metal, je m’attendais à écouter…du metal. Et bien non, là on est dans le rock progressif, jusqu’au cou. Si ce n’est pas votre tasse de thé, il vaut mieux que vous tourniez les talo

Musicalement, je pensais avoir à faire à une musique compliquée, juste pour intellectuel de haut niveau tourmenté au niveau du bulbe rachidien.

Mais ce groupe Norvégien d’art rock progressif, né en 1996, engendre un univers musical assez proche de celui de groupes comme RADIOHEAD, MARILLION, PORCUPINE TREE.

Cela donne de longues plages atmosphériques, portant de belles ou mélancoliques mélodies.

Le chant clair est empreint d’émotions et d’une certaine sensibilité.

Ici pas de tempos vitupérant, on prend le temps de se laisser dérouler la musique.

Quelques exemples :

Un violon et un accordéon tziganes donnent un air de fête un peu mélancolique sur «The Wizard Of Altai Mountains ».

L’intro de “I've Been Walking” est toute en douceur et tristesse, le tout enveloppée dans une sensibilité délicate.

sur le même titre on a le droit à quelques traits de guitare rock qui accompagnent un vocal féminin venu d’un autre temps.

Mais ici c’est l’organe vocal et « l’instrument à touches » qui règnent en maitre que ce soit sous forme de piano ou de nappes de clavier. D’ailleurs en parlant du chanteur , je trouve que sa texture vocale à quelque chose de proche de celle du leader de MUSE !

On joue plutôt sur la poésie musicale que sur la violence instrumentale. Cependant la mélodie prend toujours la main sur le côté ambiant de leur art comme sur « Death Room ».

Alors je le répète on est loin ici du monde qui est le nôtre, mais j’avoue que si vous vous laissez porter par leur aile vous pouvez aller loin.

Au départ, cela m’a gavé mais après avoir découvert «I've Been Walking », j’étais pris jusqu’au trognon !

Quelques notes de piano peuvent parfois avoir bien plus de poids que celui d’une armée de metal !

cela sort le 17 fevrier .

Ce cd m’a été envoyé par Roger de REPLICA PROMOTION.

 

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports