GHUSA - 25 Years of Death Metal

Chronique

Pochette de l'album 25 Years of Death Metal par GHUSA
  1. CD 1 – Come Sweet Death : Casket Garden (Dismember Cover)
  2. No God for the Living
  3. Blessed Be (Entombed Cover)
  4. Genocide
  5. Soulless (Grave Cover)
  6. CD 2 – Letter to my Son'(s) + Bonus Tracks : The Nail
  7. I'm not the Only One
  8. Letter to my Son'(s)
  9. Violation Domain (Benediction Cover)
  10. Nechama (The Jon's Song)
  11. Ponctual Choice
  12. The Color
  13. The Wind
  14. Silence
  15. RU486 (EP 2002)
  16. The Warrior (EP 2002)
  17. Promo Tape 1994

Site(s) du groupe :

Site web de GHUSA
Par olivier no limit

Publié le 06/04/2016

 

GHUSA. Ce nom vous parle ? Perso pas moi. Pourtant, fondé en 1989, ayant eu une démo et un album « Letter to My Son » en 2006, le groupe nous propose un coffret nommé « 25 years of death » comprenant leur petite discographie complète ainsi qu’une autre galette, composée de deux inédits et trois reprises.

Renseignement pris et en espérant que je sois dans le vrai, c’est un projet issu du cerveau de « Chuck » l’ex chanteur No Return. Pour le reste une aura de mystère plane un peu comme pour THE UNDEAD, mais en fait il semblerait que Chuck veuille reprendre le flambeau de ce groupe après 10 ans d’inertie.

 Mais derrière tout cela a-t-on le droit à un groupe ringard style « remplissage « de séries C ou alors quelque chose de vraiment bon?

 Et bin mon cochon, ces gens-là aiment le death à la suédoise.

Vue les reprises c’est une évidence : « Casket Garden »(DISMEMBER ), « Blessed Be » (ENTOMBED), Soulless (GRAVE), ils l’aiment et le porte aux nues.

 Déjà quelle voix, quelle growl bien caverneux, bien méchant ! Ensuite le son : crade, accordé bas comme le veut la tradition.

 Rien à redire sur les reprises : elles assurent et charrient leur feeling de metal mort. J’aime beaucoup « casket garden » de DISMEMBER, mais surtout grand fan d’ENTOMBED je ne peux dire que du bien de « blessed me » qui vous envoie son paquet de haine malsaine en pleine face.

 Après il y a « génocide », un original de GHUSA, assez death n’ roll dans la tradition d’un ENTOMBED. Alternant passages speed et lourd, c’est le genre de titre qui vous pèse sur les épaules longtemps après l’avoir écouté.

Le deuxième Cd, « Letter To My Son », est le reprise de l’album du même nom sorti en 2006 avec cependant deux titres en moins : « I Am Not The Only One » et » I Want To Give ».

 Là le son y est poussé au maximum, un peu moin crade mais tout aussi puissant.

 Le chant peut être en Français comme sur « the nail ».

Ici pas mal de changements de tempos (il est à regretter un manque de blast beat), des accélérations, des guitares organiques qui vous explosent les cotes, une violence non feinte comme sur ce « i’m not the only one », titre qui charrie en son sein quelque chose de mécanique et violent, tel des coups de hache sonique.

 D’ailleurs c’est un peu leur marque de fabrique que l'on retrouve au niveau de pas mal d'autres compositions, ces espéces de pulsations tranchantes.

Mais ils aiment aussi beaucoup les ambiances lourdes et pleines de miasmes, le genre d’atmosphères de fin du monde ou quand vous vous retrouvez dans quelque chose de tellement malsain qu’il n’y a plus de lendemain possible (letter to my son’s).

Gosier vitupérant, pas mal de riffs portés au rouge, on sent qu’ils se donnent à fond !

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports