GLOOMY HELLIUM BATH - sistema solera

Chronique

Pochette de l'album sistema solera  par GLOOMY HELLIUM BATH
  1. fight
  2. alcoholic jerk
  3. fuck it
  4. sistema solera
  5. lady boyz
  6. ouarrrrrrch
  7. bloddy mary
  8. fucking machine
  9. dead rising horse

Site(s) du groupe :

Site web de GLOOMY HELLIUM BATH
Par olivier no limit

Publié le 10/11/2015

 

Formé par un ex-Würm, Edgard Chevallier et l'ex-chanteur de 6:33, Christophe Denhez, voici GLOOMY HELLIUM BATH, un nouveau venu pratiquant une musique complétement barrée.

La preuve ?

Leur premier méfait « sistema solera ».vous prenez un peu de l’inventivité d’un groupe fondateur du genre KMFDM, vous y ajoutez un côté bruitiste plein de trouvailles électro et autres.

Vous cassez les codes et les genres sous couvert d’un crossover un peu déjanté à la sauce SHAKA PONK mais en beaucoup plus metal et moins démonstratif,presque intimiste et glacé.

Ensuite, vous faites tenir le tout dans une dualité entre l’humain et l’aspect mécanique des machines.

Cela donne une musique qui est capable de mettre aussi bien du rock que du hardcore au sein d’un même titre ((fuck it), de la fusion hip hop (fucking machine), de la musique « moderne » au sens buitisme (dead rising horse) et encore plein d’autres genres metal le temps d’un clin d’œil.

ils se sont amusés, mais derrière ce patchwork musical on sent une certaine maitrise, une créativité moderne derrière ce qui peut être parfois une sorte de melting pot auditif.

Sorte de concept à tiroir où les petites trouvailles sont nombreuses, où les machines, les guitares et les voix sont détournées, travaillées pour aboutir à un mix final plutôt intéressant.

Ils y mettent aussi bien de la mélodie que des ambiances variées sous couvert d’un résultat qui reste …metal !

Il faut, pour pénétrer dans cet univers indus particulier, laisser de côté son habitude de ce qui est traditionnel, cela dit cela accroche rapidement l’oreille pour peu qu’on soit open.

Je résumerai mon impression en deux mots : particulier et intéressant, car cela drive une multitude de sentiments…plutôt à vif ou inquiétants, ce genre d’états d’esprits dont se repait le metal.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports