GOHRGONE - Finis Ixion

Chronique

Pochette de l'album Finis Ixion par GOHRGONE
  1. Styx Awaits 00:29
  2. The Ember Grave 04:27
  3. Cursed Wind 04:37
  4. Erynies Modus Operandi 04:46
  5. Finis Ixion 04:03
  6. Deception's Cloud 04:25
  7. Tartarus Punishment 05:03
  8. Tides of Despair 05:14

Site(s) du groupe :

Site web de GOHRGONE
Par olivier no limit

Publié le 12/12/2016

 

Envoyé dans une enveloppe vierge de mots par GREAT DANE je découvre GORGHONE et leur cd « Finis ixion ». Mystère qui est ce ? Un groupe Francilien né en 2012 et qui avec ce nouvel album signe là son deuxième méfait. On y a droit à un death metal qui oscille entre assez moderne et flagrances old school, portés par des guitares "lourdes" et un growl profond. De plus ils essayent, tout en gardant une couleur de note, d’être relativement varié dans les titres qu’ils offrent en pâture à nos oreilles assoiffées de décibels.

 «The Ember Grave », « Cursed Wind » ont des intro heavy assez vieille école, frisant presque le death n’ roll, alors que « Erynies Modus Operandi » est lourd, massif comme une armoire Normande tout en y incluant un peu de groove. Là ils sont presque à la limite du deathcore. « Finis Ixion » avec son intro de cuivre, ses accords glacés, ses ambiances désenchantées frise carrément le Black. « Deception's Cloud » retrouve un groove alimenté par une certaine rage et un riffing tourné vers l’obscur. « Tartarus Punishment » est pesant et plutôt heavy. Quant à « Tides of Despair » on est clairement de nouveau dans la cour d’un Black / death assez mélodique et avant gardiste qu’on trouve dans LES ACTEURS DE L’OMBRE, avec ses notes égrenées, étranges et désenchantés et ses instruments à cordes mélancoliques.

 En résumé pas ultra technique, mais envoyant une aura assez noire tout en aimant y poser, outre des mid tempos, des ambiances pesantes non dénuées cependant de pas mal de nuances. Un groupe intéressant qui fait aussi bien appel au death du passé qu’à celui de maintenant. Le death compte dans ses rangs toute une armée de guerriers aux  approches musicales différentes, ce qui est le cas pour nombres de genres issus du metal. Aprés il y a les copieurs, les " à part", les novateurs, mais ce qui importe en fait, c'est l'âme qu'un musicien donne à sa musique: là on sent bien le poids du metal mort !

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports