GOJIRA - Terra Incognita

Chronique

Pochette de l'album Terra Incognita par Gojira
  1. "Clone" (4:58)
  2. "Lizard skin" (4:30)
  3. "Satan is a 04 lawyer" (4:23)
  4. "04" (2:09)
  5. "Blow me away you (niverse)" (5:10)
  6. "5988 trillions de tonnes" (1:18)
  7. "Deliverance" (4:54)
  8. "Space time" (5:21)
  9. "On the b.o.t.a" (2:47)
  10. "Rise" (5:10)
  11. "Fire is everything" (4:57)
  12. "Love" (4:20)
  13. "1990 quatrillions de tonnes" (4:20)
  14. "In the forest" (12:16)

Site(s) du groupe :

MySpace de Gojira
Style : voir chronique
Par Colas*

Publié le 04/05/2010

 

Genre : Death Métal

Voila un album qui fait la fierté de notre pays au niveau du métal ! Il s’agit du premier Gojira sorti en 2001, on aime ou on aime pas, mais il faut admettre que ces petits gars sont les métaleux français les plus réputés au monde, même les groupes de death américain sont fans de Gojira.
Leur belle histoire commence avec cet album et croyez moi, pour un premier jet, c’est excellent. Des titres comme Clone sont d’une puissance phénoménale, ça joue lourd, vif et c’est inventif, les sons de guitares sont terribles et la batterie n’en fait pas trop (mais pas trop peu non plus), seule la basse, qui rempli à merveille son rôle de fondation sonore est en retrait. Mais la où Gojira fait très fort, c’est qu’avec des riffs de brute, ils nous sortent une atmosphère exceptionnelle, notamment dans Space Time et Love. Pourtant les blasts et les trémolos bien gras sont la souvent, mais sous la violence se cache cette beauté mystique chère au groupe, car il s’agit d’un groupe très inspiré par les choses mystiques. On peut entendre des bruits de chaines et de poteries brisées dans Rise par exemple, cela peut paraitre anodin et pourtant on sent que la musique est en harmonie parfaite avec ses sons, c’est presque musicothérapeuthique.
La terre inconnue dont parle l’album Est-ce qui est présent sur la pochette : l’homme. Si ce n’est pas un concept de philosophie ça !!!

D’autres titres reprennent des éléments très divers, comme dans Satan is a Lawyer, qui passe de riffs jazzy à des voix gutturales démoniques sur fond de métal bien sombre. Encore dans Blow me Away You(niverse) qui a un riff principal effrayant, inquiétant faisant penser à l’infini qui nous entoure. Cet album est donc une immense claque, derrière des riffs d’apparence simples (pas tant que ça au final) Gojira transmet une émotion sans pareil, d’une intensité rare, ce premier album est déjà très mature, mais encore aussi recherché que ses suivants.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports