GOROD - A Maze of Recycled Creeds

Chronique

Pochette de l'album A Maze of Recycled Creeds par GOROD
  1. Air de l'Ordre 00:58
  2. Temple to the Art-God 04:19
  3. Celestial Nature 04:26
  4. Inner Alchemy 06:13
  5. The Mystic Triad of Artistry 05:08
  6. An Order to Reclaim 04:31
  7. From Passion to Holiness 05:46
  8. Dig into Yourself 03:20
  9. Rejoice Your Soul 04:50
  10. Syncretic Delirium 05:07
  11. An Order to Reclaim 04:15

Site(s) du groupe :

Site web de GOROD
Par olivier no limit

Publié le 16/09/2015

 

GOROD.

D’après ce que j’ai pu glaner comme informations à propos de ce combo né à Bordeaux, ce groupe a su, tout au long de sa carrière, faire parler de lui en termes plutôt avantageux.

Malgré de nombreux remaniements de personnel, ils ont su continuer leur route et imprimer leur style, souvent porté par un groove assez conséquent.

Ils donnent dans un death prog qui allie dextérité, rapidité, groove et technicité.

Parait que pour ce nouvel album « A MAZE OF RECYCLED CREEDS’, ils ont mis les bouchées double par rapport aux arrangements, au son, à l’écriture.

Enfonçons nous au cœur de la bête. Après voilà : chroniquer ou critiquer une album de death prog ou de brutal est toujours un exercice périlleux ; quand on trempe ses lèvres dans de ce genre d’extrême certains y trouvent du bonheur et d’autres le sens de la démolition critique.

Cette musique est un état d’esprit aussi cela raisonne ou pas dans l’oreille de chacun.

Par honnêteté, j’avoue n’avoir jamais écouté GOROD avant, alors je vais juste me contenter d’y mettre mes impressions.

C’était mieux avant ? Je n’en sais rien.

Étant plus fan de brutal death technique (ORIGIN, SUFFOCATION), j’ai été surpris par leur musicalité (Inner Alchemy) et l’implantation de ce coté rock progressif qui accompagne leur growl et le côté sombre du métal mort.

Cependant leur vélocité et les rebondissements multiples de leurs riffs font qu’au niveau énergie ça balance.

Quand je parle de rebondissement il y a aussi toutes les influences serties dans les carats de leur death. « An Order to Reclaim » aurait pu être une « chanson » si elle n’avait pas été « malmenée » par le prog et le death.

De plus cette dernière se termine brusquement sur quelque chose de très sombre. « From Passion to Holiness » est bourré de groove.Quelques notes glissées dans ce même titre , sont le générique du feuilleton « amicalement vôtre » !

Sans oublier le très heurté «Celestial Nature » et le très death qu’est « Syncretic Delirium » .

Bref, je ne sais pas ce qu’en penserons les fans, mais pour le néophyte que je suis, en matière de GOROD, je les trouve d’un sacré niveau tout en essayant de se faire relativement accessible .

Et puis, comme je me le demande parfois, étant moi aussi un modeste musicien, comment font-ils pour se souvenir de toutes leurs plages musicales , vu leurs complexité?

A s'écouter plusieurs fois avant d'en saisir toutes les subtilités.

Cela sort le 16 octobre.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports