GOTTHARD - Silver

Chronique

Pochette de l'album Silver par GOTTHARD
  1. Silver River
  2. Electrified
  3. Stay with Me
  4. Beautiful
  5. Everything Inside
  6. Reason for This
  7. Not Fooling Anyone
  8. Miss Me
  9. Tequila Symphony N°5
  10. Why
  11. Only Love Is Real
  12. My Oh My
  13. Blame on Me
  14. Bonustracks (Deluxe Edition) :Walk on
  15. Customized Lovin'

Site(s) du groupe :

Site web de GOTTHARD
Par olivier no limit

Publié le 28/03/2017

Télécharger légalement

En découvrant le riff de « Blame on me » j’ai failli avaler mon dentier, c’est la copie conforme de celui d’un titre de STATUS QUO « What you’re proposing ». Même chose pour « walk on » en bonus track, car on n’est pas loin du plan de guitare de « cocaine". En fait tout au long de ce nouvel album des Suisses de GOTTHARD, nommé «Silver », je me suis rendu compte qu’ils surfaient sur des plans ultra connus et ultra usités. De plus, ce nouvel album est moins hard que « Bang ! » paru en 2014 .

 

Pourtant malgré toutes ces critiques, je me suis rapidement laissé conquérir par leur hard rock mélodique. Déjà, le chanteur Nic Maeder assure plus qu’honorablement même s’il ne pourra pas remplacer le défunt et regretté Steve Lee. Sa voix peut se faire velours tout en portant en elle un je ne sais quoi de COVERDALE dans le feeling qu’elle dégage. Comme à leur habitude, leur musique balaye un spectre assez large de genres tout en restant sous l’étendard hard rock mélodique. On y trouve des influences plutôt WITHESNAKE sur «Silver River », ne serait-ce que pour cet orgue qui rappelle un autre disparu, à savoir JON LORD. Le hard rock mélodique est à l’honneur que ce soit sur « Electrified » ou bien ce « Everything Inside » qui dégage un petit parfum THUNDER. Les ballades puissantes aux airs aguicheurs et accrocheurs ne sont pas en reste (Stay with Me) qu’elles soient électriques ou " acoustique et violons" comme ce « Not Fooling Anyone » aux relents folk.

 

Le rock us est aussi de la partie (Reason for This), voire un rock plus pop (Why) et en fin de parcours on trouve même du boogie comme ce « Blame on me » dont je vous parlais en début de cette chronique. Après je n’aime pas du tout « Miss Me » et « Beautiful » qui frisent par trop la variété, mais bon c’est une histoire de gout. Et même s’ils jouent des plans déjà entendus mille fois, ils arrivent, avant tout à pondre des morceaux qui vous font plaisir à l’âme ce qui est, en fait, le principal. De plus, nul n’est besoin de stipuler que leur jeu est celui de pro qui maitrise leurs instruments à la perfection. Le résultat est donc ….un album sans surprise mais brillant, bien fait et qui dégage du feeling. Bien à vous.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports