GWAR - Battle Maximus

Chronique

Pochette de l'album Battle Maximus par GWAR
  1. Intro 01:55
  2. Madness at the Core of Time 03:30
  3. Bloodbath 03:27
  4. Nothing Left Alive 04:04
  5. They Swallowed the Sun 04:56
  6. Torture 04:47
  7. Raped at Birth 03:59
  8. I, Bonesnapper 04:02
  9. Mr. Perfect 05:35
  10. Battle Maximus 03:38
  11. Triumph of the Pig Children 03:50
  12. Falling 02:49
  13. Fly Now 04:49

Site(s) du groupe :

Site web de GWAR
Par olivier no limit

Publié le 27/11/2013

Télécharger légalement

Vous aimez les gens déjantés qui prennent la scène pour une comédie musicale délirante et qui en plus, se payent le luxe de faire de la bonne musique ? En plus, là il s’agit de thrash. Et voici « Battle Maximus », du groupe GWAR qui aura une bonne place dans mon best of de l’année 2013.

Né en 1984 , d’un collectif d’artistes et d’étudiants, affublés de costumes tirés de la science-fiction et des films d’horreur, pastichant des scènes semi humoristiques de tout ce qu’il y a de politiquement incorrect :zoophilie, scatologie, et bien d’autres horreurs, en réponse à la vraie violence enfantée par les hommes , ils se sont taillés au cours des années une drôle de réputation, à coup de mots particulièrement crus.

Ils perdent leur guitariste, Flattus Maximux en 2011, et de ce fait, font de ce « battle maximus »une sorte d’hommage au disparu que se serai en fait envolé vers les étoiles.

De plus pour cet album il y a quelques invités. Outre des anciens de GWAR, on y trouve Ol Drake (ex-EVILE) et Mark Duane Morton (LAMB OF GOD). Car il faut bien parler musique, surtout que leur précédent méfait, « Bloody Pit of Horror », en avait déçu certains.

Et bien ce « Battle Maximus » est vraiment…bon. Du thrash/punk/metal de première bourre.

 Des titres comme « Madness at the Core of Time », «Bloodbath” sont de vrais brulots thrash où le punk les booste à fond, « I, Bonesnapper » fait un peu hip hop sur les bords, « Mr. Perfect « a un chant à la SEX PISTOLS, le refrain de«They Swallowed the Sun » prend bien la tête, les solos de l’instrumental « Battle Maximus » vous cisaille les tympans.

C’est le genre d’album qui fait du bien à l’âme, même si toutes les compositions ne sont pas exceptionnelles, loin s’en faut, elles vous en mettent plein les feuilles de choux ! Et puis l’air de rien, il y a une certaine richesse dans leur musique.

50 minutes de plaisir électrique, le tout chanté par une bande d'excités un peu allumés!

 

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports