H-ONE - Cygne II

Chronique

Pochette de l'album Cygne II par H-ONE
  1. Salt War
  2. Home
  3. Pray for My Name
  4. Mother
  5. Headcharger
  6. Moved Reasons
  7. Black Cloud
  8. Final Track

Site(s) du groupe :

Site web de H-ONE
Par olivier no limit

Publié le 03/10/2016

Télécharger légalement

« Cygne II » du groupe Français H-ONE. Faisant suite à leur démo « cygne »paru en 2012, DOOWEET a eu la bonne idée de m’envoyer cet album 8 titres, paru l’année dernière. Je dis la bonne idée, car franchement ils ont tout pour plaire ! Des refrains courts, percutants que l’on retient de suite, des riffs entêtants baignant dans un mélange de thrash moderne, de death, de hardcore, de heavy aux grés des morceaux, le tout trempé dans un groove très présent qui n’empêche pas leur guitares de charrier un son plombé, lourd .

Rajoutez une volonté avérée de sonner moderne, d’y poser une certaine recherche : voilà leur musique. Quelques exemples ? No problem. « Salt war » sent à plein nez le thrash/death avec son petit riffing entêtant, alors que « home » est tout en break et que « Pray for my name » est bourré de groove. Après j’ai un faible pour « headcharger » le morceau le plus classique de cet album, avec son coté old school et sa suite d’accords qui vous rentre dans le cervelet. Même chose pour « black cloud » qui aurait pu être écrit par LOFOFORA de par son refrain prenant et sa musicalité hardcore. D’ailleurs en parlant d’autres combos, on sent en eux une influence via GOJIRA, voire HEADCHARGER.

En fait, j’adore cet album bourré d’un tas d’influences qui sait à merveille faire vivre son metal, entre noirceur pesante, mélodies qui accrochent, atmosphères qui vous chopent comme une marée noire, vous engluant dans ses rets. Pourquoi cette image ? Et bien parce que ce groupe est sensible aux problèmes environnementaux générés par l’homme avec sa propension à salir notre planète. Bref, je trouve que ces petits gars né en 2005, dans le Midi Pyrénées, ont vraiment un avenir devant eux, car ce groupe fondé par deux frères, Alan à la guitare et aux chants et Adrian à la batterie sait distiller l'alchimie de ce qui fait un bon metal. De plus, ils ne sont que trois avec Arnauld a la basse. Pour un power trio, ils abattent un sacré boulot. Beaucoup de bons adjectifs dans cette chronique, mais pour moi c’est le coup au cœur.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 5/5 (1 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports